La FFF a décrété le joueur du Real Madrid "non-sélectionnable" après sa mise en examen en novembre dans l'affaire du chantage présumé à la sex-tape visant son équipier en Bleu Mathieu Valbuena. Le contrôle judiciaire lui interdisant de rencontrer le milieu lyonnais a néanmoins été levé le mois dernier, poussant la Fédération à la réflexion.

Selon le délai fixé par Noël Le Graët, son président, la FFF doit officialiser avant vendredi sa position vis-à-vis de Benzema.

En son absence pour les matches amicaux du mois de mars, la France s'est imposée 3 à 2 contre les Pays-Bas et 4 à 2 contre la Russie, avec un secteur offensif productif animé notamment par Antoine Griezmann, Dimitri Payet ou encore Kingsley Coman.

La FFF a décrété le joueur du Real Madrid "non-sélectionnable" après sa mise en examen en novembre dans l'affaire du chantage présumé à la sex-tape visant son équipier en Bleu Mathieu Valbuena. Le contrôle judiciaire lui interdisant de rencontrer le milieu lyonnais a néanmoins été levé le mois dernier, poussant la Fédération à la réflexion. Selon le délai fixé par Noël Le Graët, son président, la FFF doit officialiser avant vendredi sa position vis-à-vis de Benzema. En son absence pour les matches amicaux du mois de mars, la France s'est imposée 3 à 2 contre les Pays-Bas et 4 à 2 contre la Russie, avec un secteur offensif productif animé notamment par Antoine Griezmann, Dimitri Payet ou encore Kingsley Coman.