"Il faut regarder de façon très critique ce qui se passe à Dortmund avec Dembélé et Aubameyang, a répondu le technicien bavarois de 72 ans. A mon avis, les clubs qui recrutent ces joueurs devraient y regarder à deux fois avant de les engager. Je vous le dis honnêtement: je refuserais un tel joueur. Il faut montrer parfois aux joueurs que ça ne marche pas comme ça".

Le buteur de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang est soupçonné de ne plus s'investir à l'entraînement pour tenter de forcer son transfert vers Arsenal et il a été exclu par son entraîneur Peter Stöger pour le match de dimanche dernier et encore vendredi pour celui du week-end à venir.

En août, Dortmund avait été confronté au même problème avec le jeune Ousmane Dembélé, qui avait purement et simplement déserté l'entraînement et quitté la ville, pour pousser ses dirigeants à le céder au FC Barcelone, ce qu'ils ont finalement fait.

Philippe Coutinho, parti pour 160 millions d'euros de Liverpool à Barcelone "était un cas semblable", a-t-il ajouté, "mais l'affaire a été résolue plus élégamment".

"Les joueurs ont une responsabilité. Ils ont un grand devoir vis-à-vis de leur club, il ne suffit pas d'attendre la fin du mois pour regarder son compte en banque", a encore dit le coach qui, pour l'heure, est paré de toutes les vertus par la presse allemande, depuis qu'il a rétabli l'harmonie au Bayern et ramené l'équipe à son meilleur niveau après avoir remplacé Carlo Ancelotti début octobre.

"Il faut regarder de façon très critique ce qui se passe à Dortmund avec Dembélé et Aubameyang, a répondu le technicien bavarois de 72 ans. A mon avis, les clubs qui recrutent ces joueurs devraient y regarder à deux fois avant de les engager. Je vous le dis honnêtement: je refuserais un tel joueur. Il faut montrer parfois aux joueurs que ça ne marche pas comme ça".Le buteur de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang est soupçonné de ne plus s'investir à l'entraînement pour tenter de forcer son transfert vers Arsenal et il a été exclu par son entraîneur Peter Stöger pour le match de dimanche dernier et encore vendredi pour celui du week-end à venir.En août, Dortmund avait été confronté au même problème avec le jeune Ousmane Dembélé, qui avait purement et simplement déserté l'entraînement et quitté la ville, pour pousser ses dirigeants à le céder au FC Barcelone, ce qu'ils ont finalement fait.Philippe Coutinho, parti pour 160 millions d'euros de Liverpool à Barcelone "était un cas semblable", a-t-il ajouté, "mais l'affaire a été résolue plus élégamment"."Les joueurs ont une responsabilité. Ils ont un grand devoir vis-à-vis de leur club, il ne suffit pas d'attendre la fin du mois pour regarder son compte en banque", a encore dit le coach qui, pour l'heure, est paré de toutes les vertus par la presse allemande, depuis qu'il a rétabli l'harmonie au Bayern et ramené l'équipe à son meilleur niveau après avoir remplacé Carlo Ancelotti début octobre.