Bruges avait terminé la saison dernière en état d'euphorie après avoir enlevé son premier titre de champion depuis onze ans. Les hommes de Michel Preud'homme s'apprêtent à reprendre la Jupiler Pro League avec ce même sentiment de joie et de confiance moins d'une semaine après la Supercoupe de Belgique remportée à 10 contre 11 face au Standard.

Les Blauw en Zwart n'ont d'ailleurs pas le stress d'une qualification à la phase de poule de la Ligue des Champions et peuvent donc se concentrer sur leur début de saison. Si Thomas Meunier a quitté le navire pour l'aventure française avec le PSG, les supporters du Club peuvent se réjouir d'avoir gardé leur timonier Michel Preud'homme. En attendant de savoir si le remplaçant de Meunier, Ricardo Van Rhijn, sera à la hauteur de son prédécesseur, on peut s'accorder à dire que Bruges entame l'exercice 2016-2017 comme premier favori à sa propre succession.

Malines est donc appelé vendredi à déstabiliser cette ambiance au beau-fixe et surtout à limiter le nombre de buts encaissés. Le 3-0 et le 1-4 subis par les Brugeois la saison dernière ne sont assurément pas de bons souvenirs.

Samedi à 18h, ce sera au tour du vice-champion Anderlecht d'entrer en lice avec un déplacement à Mouscron. Les Mauves restent sur une bonne prestation (2-2) en préliminaire de Ligue des Champions face à Rostov et veulent poursuivre sur une bonne note pour garder leur capital confiance intact. De l'autre côté Glen De Boeck tâchera de faire un meilleur départ que la saison dernière. Les Mouscronnois avaient débuté avec trois défaites de rang avant de retrouver la victoire lors de la 7e journée.

Plus tard dans la soirée (20h30), le Sporting de Charleroi recevra Waasland-Beveren avec plus d'interrogations que de certitudes. Les matches amicaux de pré-saison ne se sont pas passés de la meilleure manière. Felice Mazzù espère trouver la régularité qui a souvent fait défaut aux Carolos et surtout un buteur qui puisse faire oublier Jérémy Perbet, parti à Gand.

L'autre club wallon engagé samedi, Eupen, veut quant à lui marquer le coup pour son retour en D1 et surprendre un Zulte-Waregem avec plusieurs nouveautés comme Obbi Oulare, Davy De fauw et Igor Vetokele. Les Pandas joueront à 20h tout comme Saint-Trond et Lokeren.

Trois matches sont au programme le dimanche avec Standard-Westerlo comme amuse-gueule. Les Rouches ont à coeur d'effacer leur déconvenue face à Bruges en Supercoupe et les critiques qui ont suivi. L'arrivée de Benito Raman suffira-t-elle pour remettre la machine en route? Les 'Européens' Genk et La Gantoise auront joué jeudi soir en Europa League et espèrent récupérer leurs forces pour leurs rencontres respectives. Pour les Limbourgeois l'obstacle se nomme Ostende (18h) alors que pour les Buffalos il s'agira de se déplacer Courtrai (20h.)

Bruges avait terminé la saison dernière en état d'euphorie après avoir enlevé son premier titre de champion depuis onze ans. Les hommes de Michel Preud'homme s'apprêtent à reprendre la Jupiler Pro League avec ce même sentiment de joie et de confiance moins d'une semaine après la Supercoupe de Belgique remportée à 10 contre 11 face au Standard. Les Blauw en Zwart n'ont d'ailleurs pas le stress d'une qualification à la phase de poule de la Ligue des Champions et peuvent donc se concentrer sur leur début de saison. Si Thomas Meunier a quitté le navire pour l'aventure française avec le PSG, les supporters du Club peuvent se réjouir d'avoir gardé leur timonier Michel Preud'homme. En attendant de savoir si le remplaçant de Meunier, Ricardo Van Rhijn, sera à la hauteur de son prédécesseur, on peut s'accorder à dire que Bruges entame l'exercice 2016-2017 comme premier favori à sa propre succession. Malines est donc appelé vendredi à déstabiliser cette ambiance au beau-fixe et surtout à limiter le nombre de buts encaissés. Le 3-0 et le 1-4 subis par les Brugeois la saison dernière ne sont assurément pas de bons souvenirs. Samedi à 18h, ce sera au tour du vice-champion Anderlecht d'entrer en lice avec un déplacement à Mouscron. Les Mauves restent sur une bonne prestation (2-2) en préliminaire de Ligue des Champions face à Rostov et veulent poursuivre sur une bonne note pour garder leur capital confiance intact. De l'autre côté Glen De Boeck tâchera de faire un meilleur départ que la saison dernière. Les Mouscronnois avaient débuté avec trois défaites de rang avant de retrouver la victoire lors de la 7e journée. Plus tard dans la soirée (20h30), le Sporting de Charleroi recevra Waasland-Beveren avec plus d'interrogations que de certitudes. Les matches amicaux de pré-saison ne se sont pas passés de la meilleure manière. Felice Mazzù espère trouver la régularité qui a souvent fait défaut aux Carolos et surtout un buteur qui puisse faire oublier Jérémy Perbet, parti à Gand. L'autre club wallon engagé samedi, Eupen, veut quant à lui marquer le coup pour son retour en D1 et surprendre un Zulte-Waregem avec plusieurs nouveautés comme Obbi Oulare, Davy De fauw et Igor Vetokele. Les Pandas joueront à 20h tout comme Saint-Trond et Lokeren. Trois matches sont au programme le dimanche avec Standard-Westerlo comme amuse-gueule. Les Rouches ont à coeur d'effacer leur déconvenue face à Bruges en Supercoupe et les critiques qui ont suivi. L'arrivée de Benito Raman suffira-t-elle pour remettre la machine en route? Les 'Européens' Genk et La Gantoise auront joué jeudi soir en Europa League et espèrent récupérer leurs forces pour leurs rencontres respectives. Pour les Limbourgeois l'obstacle se nomme Ostende (18h) alors que pour les Buffalos il s'agira de se déplacer Courtrai (20h.)