1. Vous avez eu un entraîneur différent chaque année, ces trois dernières saisons : Pep Guardiola, Tito Vilanova et Gerardo Martino. Ces changements ont-ils un impact ?

Ce n'est pas facile pour nous. Tout s'est admirablement bien déroulé la saison passée avec Tito et Roura, qui l'a remplacé pendant son traitement, et je suis convaincu que Tata Martino va faire du bon travail. Nous n'allons pas changer de style de jeu. Ceci dit, je ne me satisferai pas du seul titre, comme la saison écoulée. Nous voulons tout rafler : le titre mais aussi la Coupe, la Supercoupe et la Ligue des Champions.

2. Si Bale coûte 100 millions, quel est le prix de Messi ?

Je l'ignore. Il n'a pas de prix, en fait. Il est le numéro un, le meilleur joueur du monde et il le restera aussi longtemps qu'il le voudra. Beaucoup de clubs incluent des clauses dans le contrat des joueurs. On pourrait donc penser que le montant stipulé par la clause reflète la valeur du footballeur.

3. Pensez-vous que le championnat va encore se jouer entre deux équipes ?

Ces dernières années, il s'est résumé à un mano a mano entre le Real et nous mais d'autres clubs viennent de se renforcer. Je pense à l'Atletico, à Valence et même à la Real Sociedad. Nous partons peut-être avec un léger avantage mais il faut voir ce dont les autres seront capables.

PAR SERGI FONT

1. Vous avez eu un entraîneur différent chaque année, ces trois dernières saisons : Pep Guardiola, Tito Vilanova et Gerardo Martino. Ces changements ont-ils un impact ? Ce n'est pas facile pour nous. Tout s'est admirablement bien déroulé la saison passée avec Tito et Roura, qui l'a remplacé pendant son traitement, et je suis convaincu que Tata Martino va faire du bon travail. Nous n'allons pas changer de style de jeu. Ceci dit, je ne me satisferai pas du seul titre, comme la saison écoulée. Nous voulons tout rafler : le titre mais aussi la Coupe, la Supercoupe et la Ligue des Champions. 2. Si Bale coûte 100 millions, quel est le prix de Messi ? Je l'ignore. Il n'a pas de prix, en fait. Il est le numéro un, le meilleur joueur du monde et il le restera aussi longtemps qu'il le voudra. Beaucoup de clubs incluent des clauses dans le contrat des joueurs. On pourrait donc penser que le montant stipulé par la clause reflète la valeur du footballeur. 3. Pensez-vous que le championnat va encore se jouer entre deux équipes ? Ces dernières années, il s'est résumé à un mano a mano entre le Real et nous mais d'autres clubs viennent de se renforcer. Je pense à l'Atletico, à Valence et même à la Real Sociedad. Nous partons peut-être avec un léger avantage mais il faut voir ce dont les autres seront capables. PAR SERGI FONT