Les Pays-Bas ne sont pas têtes de série et tireront donc un adversaire du premier pot (Brésil, Espagne, Allemagne, Argentine, Colombie, Belgique, Uruguay, Suisse). "J'espère par-dessus tout que ce ne sera pas la Belgique", a déclaré Hasselbaink, 41 ans, cinquième de la deuxième division belge avec l'Antwerp, mardi, sur le site de la FIFA. "C'est toujours un match spécial avec la Belgique. En 1998, nous avions joué contre eux. Notre équipe était supérieure, mais ils ont quand même tenu le nul. Nous sommes voisins, alors nous essayons toujours de nous surpasser tous les deux. En ce moment, la Belgique possède une meilleure équipe que nous, donc on espère l'éviter".

Hasselbaink voudrait aussi éviter "le Brésil, car c'est le pays hôte. L'Argentine et l'Allemagne sont toujours difficiles à manier. Si tu parviens à éviter ces quatre équipes aussi longtemps que possible, tu as tes chances. Cependant, je ne place pas les Oranje parmi les favoris. Je pense qu'une place en quart de finale serait un beau résultat."

Lors du Mondial 1998, en France, les Diables Rouges avaient débuté la compétition par un nul blanc contre les Pays-Bas. Patrick Kluivert avait été exclu à 8 minutes du terme pour un coup de coude volontaire sur Lorenzo Staelens. Quatre ans plus tôt, aux États-Unis, les Belges s'étaient imposés 1-0.

Les Pays-Bas ne sont pas têtes de série et tireront donc un adversaire du premier pot (Brésil, Espagne, Allemagne, Argentine, Colombie, Belgique, Uruguay, Suisse). "J'espère par-dessus tout que ce ne sera pas la Belgique", a déclaré Hasselbaink, 41 ans, cinquième de la deuxième division belge avec l'Antwerp, mardi, sur le site de la FIFA. "C'est toujours un match spécial avec la Belgique. En 1998, nous avions joué contre eux. Notre équipe était supérieure, mais ils ont quand même tenu le nul. Nous sommes voisins, alors nous essayons toujours de nous surpasser tous les deux. En ce moment, la Belgique possède une meilleure équipe que nous, donc on espère l'éviter". Hasselbaink voudrait aussi éviter "le Brésil, car c'est le pays hôte. L'Argentine et l'Allemagne sont toujours difficiles à manier. Si tu parviens à éviter ces quatre équipes aussi longtemps que possible, tu as tes chances. Cependant, je ne place pas les Oranje parmi les favoris. Je pense qu'une place en quart de finale serait un beau résultat." Lors du Mondial 1998, en France, les Diables Rouges avaient débuté la compétition par un nul blanc contre les Pays-Bas. Patrick Kluivert avait été exclu à 8 minutes du terme pour un coup de coude volontaire sur Lorenzo Staelens. Quatre ans plus tôt, aux États-Unis, les Belges s'étaient imposés 1-0.