Tant au match aller contre Wolfsburg qu'en championnat contre Anderlecht, les Buffalos, qui n'ont perdu qu'une fois depuis mi-août toutes compétitions confondues, ont montré qu'ils luttaient jusqu'au coup de sifflet final. "Une mentalité de vainqueur, ça ne s'obtient pas sur commande. Il faut des mois de travail pour l'acquérir, et cela fait plaisir de voir le résultat", a déclaré Jess Thorup, l'entraîneur gantois, mercredi lors de la conférence de presse d'avant-match.

"J'ai vu les deux derniers matches de Wolfsburg. Ils ont perdu deux fois mais à chaque fois contre un adversaire très fort (Dortmund et le RB Leipzig, ndlr). Ils ont joué leur propre jeu et ont conservé leur système, qu'on voit peu en Europe", dit le coach danois des Buffalos. "Ce système leur a déjà rapporté pas mal de points, je pense donc qu'ils ne vont pas y toucher. Je veux montrer à mes joueurs qu'avec confiance et la même mentalité qu'au match aller, on peut aller loin".

Les Ukrainiens du FK Oleksandria et les Français de Saint-Etienne, qui comptent chacun deux points, tenteront de décrocher leur premier succès jeudi soir dans l'autre match du groupe I.