Le bureau du procureur général de Suisse indique avoir ouvert cette procédure en réponse à deux plaintes après "des allégations faites contre Jérôme Valcke en relation avec les enquêtes ouvertes par la FIFA". La justice suisse a débuté ses enquêtes et indique juste avoir mené des "interrogatoires", sans qu'il y ait eu d'arrestations.

Le bureau du procureur général de Suisse indique avoir ouvert cette procédure en réponse à deux plaintes après "des allégations faites contre Jérôme Valcke en relation avec les enquêtes ouvertes par la FIFA". La justice suisse a débuté ses enquêtes et indique juste avoir mené des "interrogatoires", sans qu'il y ait eu d'arrestations.