Charly Musonda Junior à propos de...

...son plan de carrière : " J'ai de grands plans pour ma carrière de footballeur. Je suis comme ça : il faut savoir ce que tu fais. Parfois, les résultats ne sont pas ceux que tu attendais, mais ça n'empêche pas d'avoir une vision d'où tu veux être, et de quand tu veux être à cet endroit. Pour l'instant, je suis très content d'où je suis. Beaucoup de gens me posent la question de mon statut, par rapport au fait que je ne suis pas toujours titulaire... Mais dans ma tête, je suis en train d'apprendre et à cet âge-ci, c'est ce que je voulais faire : avoir de l'expérience dans une grande compétition, rien de plus. Pas spécialement être titulaire, ça c'est un plus pour moi. Hazard était en équipe première à 16 ans mais voilà, chaque phénomène est différent. C'est peut-être aussi pour ça que je vais créer ma légende à moi. Parce que j'ai commencé à 19 ans, et je suis sûr que je vais avoir une très grande carrière. Et plus tard, les gens qui se trouveront dans ma situation à 19 ans vont se dire : " écoutez, peut-être qu'il faut être patient. " Parce que je peux te le garantir maintenant : si j'avais commencé à seize ans dans le football, je serais un phénomène, mais pas directement un phénomène à l'échelle de la Liga. Des gens qui percent dans une si grande compétition à seize, dix-sept ans, c'est vraiment très très rare. Avec mon style de jeu, la façon dont j'ai grandi et le niveau où je voulais percer, je savais très bien que ce serait plutôt à 18 ou 19 ans. Ça a été 19, et j'ai commencé dans un très grand championnat. Quand je vois là où je suis maintenant, j'en suis très content."

...sa relation avec les joueurs de Chelsea : " John Terry, en particulier, c'est un joueur qui regardait beaucoup les matches de jeunes. D'ailleurs, encore maintenant, il est en contact avec moi, avec d'autres jeunes joueurs, parce qu'il vient lui-même du club. Il m'a toujours conseillé de continuer à avoir confiance. Il me disait que si je m'entraînais avec eux, j'étais prêt pour pratiquer mon style de jeu n'importe où. Si un joueur comme Terry te dit ça, si tu t'entraînes face à un défenseur comme Kurt Zouma qui vient du championnat français, directement tu prends de la confiance. Et la formation, elle vient de là !"

...la pression : " C'est juste du football. J'ai eu beaucoup plus de pression dans ma vie avec autre chose. Comme avec l'école, quand je devais faire mes devoirs la nuit parce que je ne voulais pas les faire. Ou aller chez le dentiste. Ça, pour moi, c'est la pression. Parce que ce sont des choses que je ne contrôle pas, que je n'aime pas faire. Jouer au football, franchement... Tu joues, il y a du monde, les gens sont contents, tout le monde vient pour voir du spectacle et toi tu es là pour en donner. Mais ce n'est pas stressant parce que c'est ce que tu fais depuis le début. Les mouvements, tu les as faits dans la rue, à l'entraînement... Donc non, il n'y a jamais de pression."

Par Thomas Bricmont et Guillaume Gautier

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Charly Musonda Junior dans votre Sport/Foot Magazine

Charly Musonda Junior à propos de......son plan de carrière : " J'ai de grands plans pour ma carrière de footballeur. Je suis comme ça : il faut savoir ce que tu fais. Parfois, les résultats ne sont pas ceux que tu attendais, mais ça n'empêche pas d'avoir une vision d'où tu veux être, et de quand tu veux être à cet endroit. Pour l'instant, je suis très content d'où je suis. Beaucoup de gens me posent la question de mon statut, par rapport au fait que je ne suis pas toujours titulaire... Mais dans ma tête, je suis en train d'apprendre et à cet âge-ci, c'est ce que je voulais faire : avoir de l'expérience dans une grande compétition, rien de plus. Pas spécialement être titulaire, ça c'est un plus pour moi. Hazard était en équipe première à 16 ans mais voilà, chaque phénomène est différent. C'est peut-être aussi pour ça que je vais créer ma légende à moi. Parce que j'ai commencé à 19 ans, et je suis sûr que je vais avoir une très grande carrière. Et plus tard, les gens qui se trouveront dans ma situation à 19 ans vont se dire : " écoutez, peut-être qu'il faut être patient. " Parce que je peux te le garantir maintenant : si j'avais commencé à seize ans dans le football, je serais un phénomène, mais pas directement un phénomène à l'échelle de la Liga. Des gens qui percent dans une si grande compétition à seize, dix-sept ans, c'est vraiment très très rare. Avec mon style de jeu, la façon dont j'ai grandi et le niveau où je voulais percer, je savais très bien que ce serait plutôt à 18 ou 19 ans. Ça a été 19, et j'ai commencé dans un très grand championnat. Quand je vois là où je suis maintenant, j'en suis très content."...sa relation avec les joueurs de Chelsea : " John Terry, en particulier, c'est un joueur qui regardait beaucoup les matches de jeunes. D'ailleurs, encore maintenant, il est en contact avec moi, avec d'autres jeunes joueurs, parce qu'il vient lui-même du club. Il m'a toujours conseillé de continuer à avoir confiance. Il me disait que si je m'entraînais avec eux, j'étais prêt pour pratiquer mon style de jeu n'importe où. Si un joueur comme Terry te dit ça, si tu t'entraînes face à un défenseur comme Kurt Zouma qui vient du championnat français, directement tu prends de la confiance. Et la formation, elle vient de là !"...la pression : " C'est juste du football. J'ai eu beaucoup plus de pression dans ma vie avec autre chose. Comme avec l'école, quand je devais faire mes devoirs la nuit parce que je ne voulais pas les faire. Ou aller chez le dentiste. Ça, pour moi, c'est la pression. Parce que ce sont des choses que je ne contrôle pas, que je n'aime pas faire. Jouer au football, franchement... Tu joues, il y a du monde, les gens sont contents, tout le monde vient pour voir du spectacle et toi tu es là pour en donner. Mais ce n'est pas stressant parce que c'est ce que tu fais depuis le début. Les mouvements, tu les as faits dans la rue, à l'entraînement... Donc non, il n'y a jamais de pression."Par Thomas Bricmont et Guillaume GautierRetrouvez l'intégralité de l'interview de Charly Musonda Junior dans votre Sport/Foot Magazine