Cette décision a été prise "à la suite de l'enquête de la chambre d'instruction de la commission d'éthique, concernant les conditions d'attribution du Mondial 2018 en Russie et 2022 au Qatar", a indiqué la commission d'éthique dans un communiqué.

Jack Warner, 72 ans, avait démissionné de ses fonctions à la FIFA et comme président de la CONCACF (Confédération d'Amérique du Nord et centrale) en 2011, déjà au centre des soupçons de corruption au sein de la FIFA.

Cette décision a été prise "à la suite de l'enquête de la chambre d'instruction de la commission d'éthique, concernant les conditions d'attribution du Mondial 2018 en Russie et 2022 au Qatar", a indiqué la commission d'éthique dans un communiqué. Jack Warner, 72 ans, avait démissionné de ses fonctions à la FIFA et comme président de la CONCACF (Confédération d'Amérique du Nord et centrale) en 2011, déjà au centre des soupçons de corruption au sein de la FIFA.