Invaincus dans les qualifications de l'EURO 2016, l'Islande est en pleine bourre. Intraitables à Reykjavik comme en-dehors de leurs bases, les hommes de Lars Lägerback présentent jusqu'à présent un bilan parfait neuf points sur neuf et aucun but encaissé. Après avoir malmené la Turquie (3-0) puis la Lettonie (0-3), les Nordiques se sont même permis de venir à bout de nos voisin néerlandais (2-0), troisièmes du récent Mondial Brésil. Zoom sur les joueurs les plus en vue dont devront se méfier les Diables.

Gylfi Sigurdsson (25 ans, Swansea City, 27 caps, 9 buts)

Âgé de 25 ans, le numéro 10 islandais est une vieille connaissance pour plusieurs Diables Rouges puisqu'il a évolué à Tottenham durant deux saisons où il a cotoyé Jan Vertonghen, Moussa Dembélé et Nacer Chadli. Parti tenter sa chance à Reading, en Angleterre, dès ses 15 ans, il a ensuite goûté à la Bundesliga durant un an et demi à Hoffenheim avant de faire un retour tonitruant en Premier League, à Swansea, ce qui lui a permis de décrocher son transfet chez les Spurs. Acheté 10 millions d'euros, l'Islandais y a disputé 83 matches et inscrit 13 buts mais il ne s'est jamais véritablement imposé à White Hart Lane et est de retour à Swansea depuis le début de l'actuelle saison. Epoustouflant avec l'Islande depuis le début des qualifications, il a marqué quatre goals en trois rencontres dont un importantissime doublé face aux Pays-Bas (2-0).

Kolbeinn Sigthorsson (24 ans, Ajax Amsterdam, 26 caps, 16 buts)

Il n'avait que 17 ans lorsqu'il a quitté son île pour les Pays-Bas et l'AZ Alkmaar. Après plusieurs saisons passées dans les équipes de jeunes, il a véritablement éclaté en 2010-2011 lors de sa première saison en équipe A sous les ordres de Gertjan Verbeek. Ses 15 buts lui ont valu un transfert à l'Ajax mais une vilaine blessure à la cheville a perturbé son intégration à Amsterdam. Bien revenu dans le parcours depuis lors, il a inscrit 32 goals en un peu moins de 100 apparitions avec les Ajacides et est l'Islandais le plus redoutable devant les buts.

D'autres têtes connues

Formé à Arsenal, Olafur Ingi Skulason évolue à Zulte Waregem depuis 2011. Milieu défensif dur sur l'homme en Jupiler League, Lars Lägerback l'aligne généralement au back gauche en équipe nationale.

Passé six mois par le Standard, Birkir Bjarnason, n'a pas laissé un souvenir impérissable à Sclessin. Ailier droit, il fait désormais les beaux jours de Pescara, en Serie B italienne.

Joker de luxe en équipe nationale, Alfred Finnbogason n'a pas fait un passage remarqué en Belgique, à Lokeren. Transféré à Heerenveen, il y a trouvé le chemin des filets à 53 reprises en deux saisons de Eredivisie seulement et vient de rejoindre le championnat espagnol et la Real Sociedad.

Par Jules Monnier

Invaincus dans les qualifications de l'EURO 2016, l'Islande est en pleine bourre. Intraitables à Reykjavik comme en-dehors de leurs bases, les hommes de Lars Lägerback présentent jusqu'à présent un bilan parfait neuf points sur neuf et aucun but encaissé. Après avoir malmené la Turquie (3-0) puis la Lettonie (0-3), les Nordiques se sont même permis de venir à bout de nos voisin néerlandais (2-0), troisièmes du récent Mondial Brésil. Zoom sur les joueurs les plus en vue dont devront se méfier les Diables. Gylfi Sigurdsson (25 ans, Swansea City, 27 caps, 9 buts)Âgé de 25 ans, le numéro 10 islandais est une vieille connaissance pour plusieurs Diables Rouges puisqu'il a évolué à Tottenham durant deux saisons où il a cotoyé Jan Vertonghen, Moussa Dembélé et Nacer Chadli. Parti tenter sa chance à Reading, en Angleterre, dès ses 15 ans, il a ensuite goûté à la Bundesliga durant un an et demi à Hoffenheim avant de faire un retour tonitruant en Premier League, à Swansea, ce qui lui a permis de décrocher son transfet chez les Spurs. Acheté 10 millions d'euros, l'Islandais y a disputé 83 matches et inscrit 13 buts mais il ne s'est jamais véritablement imposé à White Hart Lane et est de retour à Swansea depuis le début de l'actuelle saison. Epoustouflant avec l'Islande depuis le début des qualifications, il a marqué quatre goals en trois rencontres dont un importantissime doublé face aux Pays-Bas (2-0). Kolbeinn Sigthorsson (24 ans, Ajax Amsterdam, 26 caps, 16 buts) Il n'avait que 17 ans lorsqu'il a quitté son île pour les Pays-Bas et l'AZ Alkmaar. Après plusieurs saisons passées dans les équipes de jeunes, il a véritablement éclaté en 2010-2011 lors de sa première saison en équipe A sous les ordres de Gertjan Verbeek. Ses 15 buts lui ont valu un transfert à l'Ajax mais une vilaine blessure à la cheville a perturbé son intégration à Amsterdam. Bien revenu dans le parcours depuis lors, il a inscrit 32 goals en un peu moins de 100 apparitions avec les Ajacides et est l'Islandais le plus redoutable devant les buts. D'autres têtes connues Formé à Arsenal, Olafur Ingi Skulason évolue à Zulte Waregem depuis 2011. Milieu défensif dur sur l'homme en Jupiler League, Lars Lägerback l'aligne généralement au back gauche en équipe nationale. Passé six mois par le Standard, Birkir Bjarnason, n'a pas laissé un souvenir impérissable à Sclessin. Ailier droit, il fait désormais les beaux jours de Pescara, en Serie B italienne. Joker de luxe en équipe nationale, Alfred Finnbogason n'a pas fait un passage remarqué en Belgique, à Lokeren. Transféré à Heerenveen, il y a trouvé le chemin des filets à 53 reprises en deux saisons de Eredivisie seulement et vient de rejoindre le championnat espagnol et la Real Sociedad.Par Jules Monnier