Islande - Belgique, un duel entre deux équipes aux trajectoires opposées

11/09/18 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Belga

La Belgique est au zénith après sa troisième place à la dernière Coupe du monde et son large succès en Écosse (4-0) vendredi en amical. Se présente contre elle, pour ses débuts en Ligue des Nations, l'étonnante Islande.

Islande - Belgique, un duel entre deux équipes aux trajectoires opposées

© BELGA

Qualifiée et remarquable à l'Euro 2016, l'Islande a souvent séduit pour son premier Mondial cet été en Russie malgré une élimination au premier tour. Toutefois, l'équipe insulaire reste sur une cinglante défaite en Suisse samedi soir (6-0), la plus large depuis 2001, pour la première du Suédois Erik Hamrén à la tête de la sélection. Tout aussi inquiétant, l'Islande n'a remporté qu'un seul de ses neuf matches en 2018, contre la modeste Indonésie.

Outre ces deux courbes aux trajectoires ostensiblement différentes, la Belgique part avec les faveurs des statistiques. Mardi soir (20h45 belges, 18h45 locales) dans le petit stade du Laugardalsvöllur à Reykjavik, les deux nations se défieront pour la dixième fois, les Diables ayant gagné les neuf précédentes en encaissant 6 buts uniquement.

Malgré tout, Roberto Martinez a insisté sur le caractère dont pourrait faire preuve les 'Strákarnir okkar' après leur déroute en Suisse. "Ils voudront réagir à domicile. Défensivement, c'est une des meilleures équipes européennes et elle peut se montrer très dangereuse en contre-attaque. Il ne faut pas oublier que la Croatie, finaliste en Russie, s'est inclinée ici (en juin 2017, NDLR)", a insisté le Catalan, lui qui n'a pas caché ses ambitions à l'aube de ce nouveau tournoi. "Nous voulons remporter notre groupe", a lancé Martinez. Le vainqueur du groupe 2 de cette Ligue A se qualifiera pour les demi-finales de la première édition de cette compétition, appelée à venir remplacer les rencontres amicales mais aussi et surtout à délivrer quatre tickets pour l'Euro 2020.

Pour poser le premier jalon de cette quête d'un trophée, Martinez pourra compter sur un groupe au grand complet. Par rapport au match de vendredi à Hampden Park, Toby Alderweireld, Thomas Meunier et Axel Witsel pourraient faire leur retour dans l'équipe alors que Youri Tielemans devrait tenir sa place aux côtés du néo-Borussen. Thorgan Hazard, "prêt à contribuer aux performances de l'équipe nationale" selon Martinez, pourrait signer une seconde titularisation de rang sur le flanc gauche.

S'il venait à jouer ce mardi soir, Witsel deviendrait, avec 97 apparitions sous le maillot national, le deuxième Diable le plus capé de l'histoire, dépassant Jan Ceulemans (96).

La Belgique défiera, lors de la trêve internationale prévue mi-octobre, la Suisse (12/10) pour le compte de la 2e journée du groupe puis les Pays-Bas (16/10) en amical, chaque fois au stade Roi Baudouin.

Nos partenaires