Visé par des sanctions américaines, le PDG allemand de la société d'exploitation du gazoduc Nord Stream 2, qui relie la Russie à l'Allemagne, a démissionné jeudi de ses fonctions d'administrateur du club allemand de Schalke (D2), dont Gazprom est le principal sponsor.

Quelques heures après l'attaque russe contre l'Ukraine, Matthias Warnig a annoncé qu'il quittait le conseil de surveillance de Schalke, un club allemand historique actuellement en lutte pour tenter de remonter en première division. Les États-Unis ont annoncé mercredi des sanctions contre la société "Nord Stream 2 AG" et ses principaux dirigeants, dont Matthias Warnig, qui avait été désigné en 2019 par le fournisseur de gaz russe Gazprom pour représenter l'entreprise auprès de Schalke.

Âgé de 66 ans, Matthias Warnig a débuté sa carrière dans les sphères du pouvoir en RDA communiste. Selon les médias allemands, il fut un haut responsable de la Stasi (le ministère est-allemand de la sécurité intérieure, de sinistre mémoire), dans la section espionnage. Le club de Schalke s'est dit "choqué des images" diffusées jeudi matin sur les télévisions internationales, mais a demandé du temps "pour discuter de tout cela et voir ce que cela peut signifier pour Schalke", qui porte le nom et le logo de Gazprom sur son maillot.

Après la reconnaissance par Moscou de l'indépendance des "républiques" autoproclamées prorusses dans l'est de l'Ukraine, l'Allemagne a suspendu mardi le projet de gazoduc Nord Stream 2. Le gazoduc, au coeur de batailles géopolitique et économique depuis sa conception et dont la construction est achevée depuis l'automne dernier, n'était pas encore en service.

Le club allemand de Schalke (D2) a décidé de retirer de ses maillots le nom et le logo du fournisseur de gaz russe Gazprom, son sponsor principal, à la suite de l'attaque de la Russie contre l'Ukraine.

"Au vu des événements, développements et aggravations des derniers jours, le FC Schalke 04 a décidé de retirer le mot +Gazprom+ de ses maillots", indique jeudi le club dans un communiqué. Les maillots seront floqués du simple nom "Schalke 04", à partir du prochain match samedi à Karlsruhe.

Gazprom est par ailleurs principal sponsor de la Ligue des Champions et de l'Euro 2024 prévu en Allemagne. Le Parlement européen a demandé à l'UEFA de revoir ses liens avec le fournisseur de gaz russe.

Le comité exécutif de l'Union européenne de football se réunira en urgence vendredi pour "évaluer la situation" entre l'Ukraine et la Russie. L'UEFA devra notamment se pencher sur une éventuelle relocalisation de la finale de la Ligue des Champions prévue le 28 mai à Saint-Pétersbourg en Russie, comme demandé par plusieurs membres du Parlement européen.

Visé par des sanctions américaines, le PDG allemand de la société d'exploitation du gazoduc Nord Stream 2, qui relie la Russie à l'Allemagne, a démissionné jeudi de ses fonctions d'administrateur du club allemand de Schalke (D2), dont Gazprom est le principal sponsor. Quelques heures après l'attaque russe contre l'Ukraine, Matthias Warnig a annoncé qu'il quittait le conseil de surveillance de Schalke, un club allemand historique actuellement en lutte pour tenter de remonter en première division. Les États-Unis ont annoncé mercredi des sanctions contre la société "Nord Stream 2 AG" et ses principaux dirigeants, dont Matthias Warnig, qui avait été désigné en 2019 par le fournisseur de gaz russe Gazprom pour représenter l'entreprise auprès de Schalke. Âgé de 66 ans, Matthias Warnig a débuté sa carrière dans les sphères du pouvoir en RDA communiste. Selon les médias allemands, il fut un haut responsable de la Stasi (le ministère est-allemand de la sécurité intérieure, de sinistre mémoire), dans la section espionnage. Le club de Schalke s'est dit "choqué des images" diffusées jeudi matin sur les télévisions internationales, mais a demandé du temps "pour discuter de tout cela et voir ce que cela peut signifier pour Schalke", qui porte le nom et le logo de Gazprom sur son maillot. Après la reconnaissance par Moscou de l'indépendance des "républiques" autoproclamées prorusses dans l'est de l'Ukraine, l'Allemagne a suspendu mardi le projet de gazoduc Nord Stream 2. Le gazoduc, au coeur de batailles géopolitique et économique depuis sa conception et dont la construction est achevée depuis l'automne dernier, n'était pas encore en service. Le club allemand de Schalke (D2) a décidé de retirer de ses maillots le nom et le logo du fournisseur de gaz russe Gazprom, son sponsor principal, à la suite de l'attaque de la Russie contre l'Ukraine."Au vu des événements, développements et aggravations des derniers jours, le FC Schalke 04 a décidé de retirer le mot +Gazprom+ de ses maillots", indique jeudi le club dans un communiqué. Les maillots seront floqués du simple nom "Schalke 04", à partir du prochain match samedi à Karlsruhe.Gazprom est par ailleurs principal sponsor de la Ligue des Champions et de l'Euro 2024 prévu en Allemagne. Le Parlement européen a demandé à l'UEFA de revoir ses liens avec le fournisseur de gaz russe. Le comité exécutif de l'Union européenne de football se réunira en urgence vendredi pour "évaluer la situation" entre l'Ukraine et la Russie. L'UEFA devra notamment se pencher sur une éventuelle relocalisation de la finale de la Ligue des Champions prévue le 28 mai à Saint-Pétersbourg en Russie, comme demandé par plusieurs membres du Parlement européen.