Arrivé en 2017 à Lyon en provenance du Besiktas après des passages par Hanovre et le PSV Eindhoven, Marcelo devait apporter son expérience au sein de la défense. Les premières années sont plutôt réussies et le Brésilien est même nommé vice-capitaine de l'équipe. A la fin du mois de mars 2021, il est même prolongé de deux ans (jusqu'en 2023) par un président Aulas, "très heureux de pouvoir conserver un joueur aussi expérimenté."

Mais quelques mois plus tard l'idylle entre Marcelo et les Gones semble consommée. Il est écarté de l'équipe première et renvoyé en réserve après un match catastrophique contre Angers.

A la suite de cela, le joueur de 34 ans ne se présente pas à l'entraînement prévu avec le groupe réserve. Le 26 janvier de cette année, Marcelo et l'OL trouvent un accord pour se séparer à l'amiable et le Brésilien rejoint les Girondins de Bordeaux dans la foulée. Actuellement, le club bordelais occupe la lanterne rouge de la Ligue 1 et son défenseur n'a joué que six matches.

On connaît désormais les autres raisons de la mise à l'écart de de Marcelo du groupe professionnel lyonnais. Et elles sont plutôt surprenantes. Selon L'Equipe, il aurait eu un comportement déplacé dans les vestiaires après ce fameux fiasco contre Angers (défaite 0-3). Le quotidien sportif français rapporte que l'intéressé aurait eu des flatulences dans le vestiaire et s'en est amusé avec l'un de ses coéquipiers.

Un comportement qui a particulièrement agacé Juninho, le directeur sportif lyonnais à l'époque. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, alors que Marcelo restait sur une piteuse prestation avec notamment un but contre son camp. Il était d'ailleurs connu que les deux compatriotes n'étaient pas spécialement en très bons termes en plus de cela.

Depuis, Juninho a aussi quitté Lyon.

Arrivé en 2017 à Lyon en provenance du Besiktas après des passages par Hanovre et le PSV Eindhoven, Marcelo devait apporter son expérience au sein de la défense. Les premières années sont plutôt réussies et le Brésilien est même nommé vice-capitaine de l'équipe. A la fin du mois de mars 2021, il est même prolongé de deux ans (jusqu'en 2023) par un président Aulas, "très heureux de pouvoir conserver un joueur aussi expérimenté."Mais quelques mois plus tard l'idylle entre Marcelo et les Gones semble consommée. Il est écarté de l'équipe première et renvoyé en réserve après un match catastrophique contre Angers. A la suite de cela, le joueur de 34 ans ne se présente pas à l'entraînement prévu avec le groupe réserve. Le 26 janvier de cette année, Marcelo et l'OL trouvent un accord pour se séparer à l'amiable et le Brésilien rejoint les Girondins de Bordeaux dans la foulée. Actuellement, le club bordelais occupe la lanterne rouge de la Ligue 1 et son défenseur n'a joué que six matches.On connaît désormais les autres raisons de la mise à l'écart de de Marcelo du groupe professionnel lyonnais. Et elles sont plutôt surprenantes. Selon L'Equipe, il aurait eu un comportement déplacé dans les vestiaires après ce fameux fiasco contre Angers (défaite 0-3). Le quotidien sportif français rapporte que l'intéressé aurait eu des flatulences dans le vestiaire et s'en est amusé avec l'un de ses coéquipiers.Un comportement qui a particulièrement agacé Juninho, le directeur sportif lyonnais à l'époque. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, alors que Marcelo restait sur une piteuse prestation avec notamment un but contre son camp. Il était d'ailleurs connu que les deux compatriotes n'étaient pas spécialement en très bons termes en plus de cela.Depuis, Juninho a aussi quitté Lyon.