"Nous devons être ouverts aux discussions", a expliqué Infantino. "Les Belges et les Néerlandais discutent de la création d'une BENE-League. Ces discussions durent depuis vingt ans et nous avons toujours dit non parce que nous sommes basés sur les ligues nationales. Mais peut-être que cela aidera? Peut-être que c'est la seule issue. Peut-être qu'en Europe, il faut y réfléchir, tout comme en Afrique. Je pense qu'il est de notre devoir d'étudier ces choses et nous verrons ensuite où cela nous mènera."

En Europe, l'écart entre les grands championnats et les petits est de plus en plus grand, surtout d'un point de vue financier. Cette saison, pour la première fois, tous les clubs qualifiés en huitième de finale de la Ligue des Champions proviennent seulement des cinq grands pays: l'Angleterre, l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et la France.

"La Premier League est le championnat qui rencontre le plus de succès", a ajouté Infantino. "Félicitations à eux, ils ont créé un championnat fantastique et un grand produit. Bien sûr, ils veulent rester au sommet pour les cent prochaines années. Et les autres veulent atteindre le sommet. Donc nous pouvons faire quelque chose pour améliorer les autres sans rien enlever à ceux qui sont au sommet", a ajouté Infantino. "Il ne s'agit pas de faire tomber qui que ce soit. Il s'agit plutôt de faire monter un peu plus ceux qui sont aujourd'hui en cas. Nous sommes prêts à discuter avec tout le monde."

La BENE-League est évoquée depuis une vingtaine d'années. Le sujet est revenu sur le devant de la scène à l'automne après que Bart Verhaeghe a déclaré dans le Monde que le projet était plus concret que jamais.

"Nous devons être ouverts aux discussions", a expliqué Infantino. "Les Belges et les Néerlandais discutent de la création d'une BENE-League. Ces discussions durent depuis vingt ans et nous avons toujours dit non parce que nous sommes basés sur les ligues nationales. Mais peut-être que cela aidera? Peut-être que c'est la seule issue. Peut-être qu'en Europe, il faut y réfléchir, tout comme en Afrique. Je pense qu'il est de notre devoir d'étudier ces choses et nous verrons ensuite où cela nous mènera." En Europe, l'écart entre les grands championnats et les petits est de plus en plus grand, surtout d'un point de vue financier. Cette saison, pour la première fois, tous les clubs qualifiés en huitième de finale de la Ligue des Champions proviennent seulement des cinq grands pays: l'Angleterre, l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et la France. "La Premier League est le championnat qui rencontre le plus de succès", a ajouté Infantino. "Félicitations à eux, ils ont créé un championnat fantastique et un grand produit. Bien sûr, ils veulent rester au sommet pour les cent prochaines années. Et les autres veulent atteindre le sommet. Donc nous pouvons faire quelque chose pour améliorer les autres sans rien enlever à ceux qui sont au sommet", a ajouté Infantino. "Il ne s'agit pas de faire tomber qui que ce soit. Il s'agit plutôt de faire monter un peu plus ceux qui sont aujourd'hui en cas. Nous sommes prêts à discuter avec tout le monde." La BENE-League est évoquée depuis une vingtaine d'années. Le sujet est revenu sur le devant de la scène à l'automne après que Bart Verhaeghe a déclaré dans le Monde que le projet était plus concret que jamais.