Navas et Icardi arrivent, Areola et Jesé s'en vont

Décimé en attaque pour les trois premiers matches de Ligue des champions avec les blessures de Kylian Mbappé et Cavani et la suspension de Neymar, le PSG tient une recrue offensive de poids: l'attaquant argentin Mauro Icardi a rejoint le PSG dans le cadre d'un prêt d'un an "assorti d'une option d'achat", estimée à 70 millions par des médias français et italiens.

L'ancien capitaine intériste, 26 ans, espère relancer une carrière prolifique (plus de 120 buts en à peine plus de 220 matches avec le maillot nerazzurro), mais parasitée par les affaires extra-sportives.

"J'aurai à coeur de tout donner pour aider ma nouvelle équipe à aller le plus loin possible dans toutes les compétitions. Le PSG est devenu une place forte du football international, qui a attiré de très grands joueurs ces dernières années. La dynamique de performances est très forte à Paris, les ambitions sont très élevées et je suis certain que toutes les conditions sont réunies pour aller encore plus haut", s'est réjoui l'Argentin, cité dans un communiqué.

Plus tôt dans l'après-midi, le club parisien a officialisé la signature pour quatre ans du gardien Keylor Navas en provenance du Real Madrid, et le départ en prêt sans option d'achat d'Alphonse Aréola pour le club espagnol. Le Costaricien, 32 ans, devient le gardien N.1, secondé par l'Espagnol Sergio Rico, arrivé officiellement hier à Paris en provenance de Séville. L'indésirable Jesé a été prêté au Sporting Portugal.

A Marseille, le milieu brésilien Luiz Gustavo a officiellement rejoint le club stambouliote de Fenerbahçe.

L'OM, qui visait le Nantais Valentin Rongier, n'a finalement pas réussi à boucler l'opération, selon plusieurs médias.

Monaco, autre candidat au podium, perd de son côté Falcao, qui a rejoint Galatasaray. A contrario, son voisin Nice a bouclé son recrutement avec la pépite algérienne Hichem Boudaoui (19 ans).

Rennes a réussi à attirer dans ses filets Jonas Martin, en provenance de Strasbourg, et surtout Raphinha, du Sporting Portugal, contre un chèque de 21 millions d'euros !

Boateng devrait rester au Bayern

Annoncé sur le départ vers la Juventus Turin, pour pallier notamment la grave blessure de son capitaine Giorgio Chiellini (ligament croisé du genou droit), Jerome Boateng (30 ans) aurait décidé de rester au Bayern Munich afin de s'y imposer, selon les informations de Bild.

Son rival Naples s'est renforcé en attaque avec l'Espagnol Fernando Llorente, libre après deux saisons à Tottenham. Le champion du monde 2010, âgé de 34 ans, aurait signé un contrat de deux ans, selon les médias italiens.

Tout comme l'AS Rome qui a fait coup double dans le secteur offensif avec les arrivées de Henrikh Mkhitaryan et Nikola Kalinic, prêtés respectivement par Arsenal et l'Atlético Madrid, alors que l'attaquant tchèque Patrick Schick a rejoint le RB Leipzig en prêt.

De son côté, l'AC Milan a réalisé un échange d'attaquants avec Francfort, le Portugais Andre Silva contre celui du Croate Ante Rebic.

En Espagne, la Liga a déjà atteint son nouveau record avec 1,3 milliard d'euros investis dans ce mercato, notamment pour Eden Hazard et Ferland Mendy au Real ou Antoine Griezmann et Frenkie de Jong au Barça. La fièvre est retombée pour le dernier jour, le club barcelonais ayant tenté en vain d'attirer Neymar.

Le FC Séville a néanmoins concrétisé la signature de +Chicharito+, Javier Hernandez, en provenance de West Ham. Son voisin Grenade a, de son côté, recruté le milieu international français Maxime Gonalons, prêté par l'AS Rome à... Séville la saison dernière.

En Allemagne, le mercato d'août a été marqué par les recrutements cinq étoiles de Philippe Coutinho et Ivan Perisic par le Bayern Munich, prêtés respectivement par Barcelone et l'Inter Milan, tandis qu'en Angleterre, les arrivées de joueurs ne sont plus possibles depuis le 8 août, mais les départs restent autorisés.

Les feuilletons qui concernent le champion du monde français de Manchester United Paul Pogba, pisté par le Real Madrid, ou encore le métronome de Tottenham Christian Eriksen, semblent devoir attendre une prochaine fenêtre de mercato pour s'ouvrir de nouveau.