Dans l'obligation de gagner pour garder l'espoir de passer l'hiver européen, les Liégeois débutaient la rencontre dans un schéma offensif avec Mpoku, Carcela, Djenepo alignés pour alimenter Renaud Emond.

Malgré une possession de balle largement à l'avantage du leader de la Liga espagnole, ce sont les Rouches qui se créaient les plus belles opprtunités du début de match via un tête d'Emond (8e) et une frappe de Carcela (15e). De l'autre côté, Séville répondait mais Ben Yedder ne trouvait pas le cadre (21e) avant que Vazquez ne trouve l'équerre du but d'Ochoa (25e).

À quelques minutes du repos, le Standard perdait Mpoku sur blessure et était remplacé par Marin. Bien en place, les Rouches démarrait la seconde période comme la première. Lancé seul face à Vaclik, Emond manquait son contrôle et le portier sévillan s'emparait facilement du cuir.

Les hommes de Michel Preud'homme étaient finalement récompensés de leurs efforts lorsque Djenepo faisait preuve de sang-froid pour tromper Vaclik (62e). Réduit à dix après la deuxième carte jaune de Sarabia (68e), Séville poussait pour revenir, ce qui offrait des espaces en contre au Standard mais Djenepo galvaudait deux énormes occasions en fin de match.

La qualification est encore possible

Deux ratés sans conséquence pour les Liégeois qui pouvaient exulter au coup de sifflet final. Au classement du groupe J, le Standard est troisième avec 9 points, soit autant que Séville, deuxième.

Krasnodar reste en tête du groupe avec 12 points. Akhisarspor est éliminé avec 0 point au compteur. Lors de la sixième et dernière journée, le 13 décembre, le Standard devra s'imposer à Akhisarspor et espérer dans le même temps une défaite ou un partage de Séville contre Krasnodar pour se qualifier. Une lourde défaite des Russes en Espagne conjuguée à une large victoire des Liégeois en Turquie pourrait également qualifier le club liégeois.