"Il m'a dit qu'il avait un souci avec un quadriceps à la mi-temps, dimanche à Nice contre la Hongrie (4-0)", explique l'ancien joueur du Standard et de Schalke 04. "Et comme cela n'avait pas vraiment l'air de s'arranger par la suite, je l'ai finalement retiré du jeu. A présent il travaille individuellement avec les kinés, mais je m'attends à le revoir à l'entraînement après-demain (jeudi, ndlr). Il sera à 100%, pas de problème".

Hazard, auteur d'une performance cinq étoiles couronnée par un but inscrit et un autre offert sur un plateau d'argent à Michy Batshuayi, avait eu droit à une véritable ovation de tout le stade au moment de se retirer au profit de Marouane Fellaini à 10 minutes de la fin.

Thomas Vermaelen, suspendu face au Pays de Galles, ne s'est pas entraîné non plus mardi.

Le défenseur central, auteur d'un très bon tournoi, souffre "d'un peu de tout", résume Wilmots. "Il n'a quasiment pas joué au Barça (20 matches toutes compétitions confondues, ndlr) cette saison et vient maintenant d'enchaîner quatre matches. Il a poussé son corps très loin. Du coup il a mal aux adducteurs, aux abdominaux et au dos. Bref cette suspension va lui valoir un peu de repos dont il a en définitive besoin. Il y a des joueurs pour le remplacer..."

Oui mais quel autre, si le problème n'en est même pas un ? Probablement Jason Denayer. Mais Wilmots se garde bien de le confirmer, préférant brouiller les pistes en rappelant que tous les autres défenseurs sont disponibles. "Ce ne sont donc pas les options qui manquent", sourit-il. Exemple: replacer Jan Vertonghen en défense centrale et confier le flanc gauche à Jordan Lukaku. D'autres schémas avec Laurent Ciman, qui n'avait pas démérité lors du match d'ouverture contre l'Italie (0-2), voire même avec l'invité-surprise de dernière minute Christian Kabasele, sont théoriquement également possibles. "Tous les joueurs sont prêts et les alternatives sont donc nombreuses", souligne malicieusement Wilmots. "Je vais encore visionner quelques dvd des matches du Pays de Galles, une équipe qui a énormément progressé ces derniers temps. Cela devrait m'aider à prendre ma décision. Mais j'ai encore du temps pour réfléchir à la question..."

"Il m'a dit qu'il avait un souci avec un quadriceps à la mi-temps, dimanche à Nice contre la Hongrie (4-0)", explique l'ancien joueur du Standard et de Schalke 04. "Et comme cela n'avait pas vraiment l'air de s'arranger par la suite, je l'ai finalement retiré du jeu. A présent il travaille individuellement avec les kinés, mais je m'attends à le revoir à l'entraînement après-demain (jeudi, ndlr). Il sera à 100%, pas de problème". Hazard, auteur d'une performance cinq étoiles couronnée par un but inscrit et un autre offert sur un plateau d'argent à Michy Batshuayi, avait eu droit à une véritable ovation de tout le stade au moment de se retirer au profit de Marouane Fellaini à 10 minutes de la fin. Thomas Vermaelen, suspendu face au Pays de Galles, ne s'est pas entraîné non plus mardi. Le défenseur central, auteur d'un très bon tournoi, souffre "d'un peu de tout", résume Wilmots. "Il n'a quasiment pas joué au Barça (20 matches toutes compétitions confondues, ndlr) cette saison et vient maintenant d'enchaîner quatre matches. Il a poussé son corps très loin. Du coup il a mal aux adducteurs, aux abdominaux et au dos. Bref cette suspension va lui valoir un peu de repos dont il a en définitive besoin. Il y a des joueurs pour le remplacer..." Oui mais quel autre, si le problème n'en est même pas un ? Probablement Jason Denayer. Mais Wilmots se garde bien de le confirmer, préférant brouiller les pistes en rappelant que tous les autres défenseurs sont disponibles. "Ce ne sont donc pas les options qui manquent", sourit-il. Exemple: replacer Jan Vertonghen en défense centrale et confier le flanc gauche à Jordan Lukaku. D'autres schémas avec Laurent Ciman, qui n'avait pas démérité lors du match d'ouverture contre l'Italie (0-2), voire même avec l'invité-surprise de dernière minute Christian Kabasele, sont théoriquement également possibles. "Tous les joueurs sont prêts et les alternatives sont donc nombreuses", souligne malicieusement Wilmots. "Je vais encore visionner quelques dvd des matches du Pays de Galles, une équipe qui a énormément progressé ces derniers temps. Cela devrait m'aider à prendre ma décision. Mais j'ai encore du temps pour réfléchir à la question..."