Kevin De Bruyne : "Je n'étais plus sur terre"

Auteur de l'ouverture du score pour la Belgique en prolongation, et de l'assist pour Romelu Lukaku, Kevin De Bruyne s'est encore montré décisif mardi en 8e de finale du Mondial 2014 contre les États-Unis (2-1). "Quand j'ai marqué, je n'étais plus sur terre pendant quelques instants", avoue-t-il. "On a joué notre meilleur match depuis le début du tournoi. Les gens qui critiquaient notre football soi-disant poussif lors des rencontres précédentes, ont maintenant pu se rendre compte que bien jouer n'est pas forcément synonyme de victoire. Celle-ci a en effet été de loin la plus difficile, alors que personne ne pourra cette fois nous reprocher de ne pas avoir offert du spectacle. Il s'agit maintenant de récupérer en vue du choc de samedi contre l'Argentine..."

Thibaut Courtois : "Content d'avoir neutralisé ce coup franc !"

Thibaut Courtois n'a pas eu tellement d'arrêts à effectuer, mais s'est jeté avec succès dans la mêlée à la 113e minute sur un coup franc concédé par Chadli où les Américains ont tenté une combinaison au lieu d'une transformation directe. "Je suis content d'avoir alors pu empêcher Bradley d'égaliser sur cette phase", avoue-t-il. "Le reste était plus facile. J'ai vu de loin toutes nos occasions manquées, mais aussi toutes les belles interventions de Tim Howard. On a livré un match parfait, le meilleur en tout cas depuis le début du tournoi, sauf en ce qui concerne la finition. On aurait dû marquer bien davantage", estimait Courtois.

Eden Hazard :"L'Argentine est favorite? Tant mieux !"

"Je n'ai pas été le meilleur mais ce n'était pas forcément mon objectif", a de son côté déclaré Eden Hazard. "On a en revanche livré notre meilleur match et avec un peu de chance, ou sans Tim Howard, on en marquait cinq. On a stressé après leur goal mais tout est bien qui finit bien". Quand on lui dit que l'Argentine sera favorite en quart de finale, ça réponse est claire : "Tant mieux ! Le rôle d'underdog (outsider) nous convient parfaitement. Même si l'Argentine a une très bonne équipe, je nous sens prêts pour un grand exploit", conclut notre numéro dix.

Romelu Lukaku : "C'était sans doute notre meilleur match"

Lukaku, décisif en prolongations avec un but et un assist, garde cependant la tête froide : "Je ne suis pas le héros de la nation", a-t-il déclaré. "Des héros il y en a 23 héros ce soir. Depuis le début de cette Coupe du monde, beaucoup de joueurs ont pu faire la différence, je suis simplement heureux que ce soit enfin mon tour." L'ex-Anderlechtois conclut son analyse : "On a su se créer beaucoup d'occasions. Physiquement, on a été présent. Ce match est vraiment prometteur pour la suite."

Kevin De Bruyne : "Je n'étais plus sur terre" Auteur de l'ouverture du score pour la Belgique en prolongation, et de l'assist pour Romelu Lukaku, Kevin De Bruyne s'est encore montré décisif mardi en 8e de finale du Mondial 2014 contre les États-Unis (2-1). "Quand j'ai marqué, je n'étais plus sur terre pendant quelques instants", avoue-t-il. "On a joué notre meilleur match depuis le début du tournoi. Les gens qui critiquaient notre football soi-disant poussif lors des rencontres précédentes, ont maintenant pu se rendre compte que bien jouer n'est pas forcément synonyme de victoire. Celle-ci a en effet été de loin la plus difficile, alors que personne ne pourra cette fois nous reprocher de ne pas avoir offert du spectacle. Il s'agit maintenant de récupérer en vue du choc de samedi contre l'Argentine..." Thibaut Courtois : "Content d'avoir neutralisé ce coup franc !" Thibaut Courtois n'a pas eu tellement d'arrêts à effectuer, mais s'est jeté avec succès dans la mêlée à la 113e minute sur un coup franc concédé par Chadli où les Américains ont tenté une combinaison au lieu d'une transformation directe. "Je suis content d'avoir alors pu empêcher Bradley d'égaliser sur cette phase", avoue-t-il. "Le reste était plus facile. J'ai vu de loin toutes nos occasions manquées, mais aussi toutes les belles interventions de Tim Howard. On a livré un match parfait, le meilleur en tout cas depuis le début du tournoi, sauf en ce qui concerne la finition. On aurait dû marquer bien davantage", estimait Courtois. Eden Hazard :"L'Argentine est favorite? Tant mieux !" "Je n'ai pas été le meilleur mais ce n'était pas forcément mon objectif", a de son côté déclaré Eden Hazard. "On a en revanche livré notre meilleur match et avec un peu de chance, ou sans Tim Howard, on en marquait cinq. On a stressé après leur goal mais tout est bien qui finit bien". Quand on lui dit que l'Argentine sera favorite en quart de finale, ça réponse est claire : "Tant mieux ! Le rôle d'underdog (outsider) nous convient parfaitement. Même si l'Argentine a une très bonne équipe, je nous sens prêts pour un grand exploit", conclut notre numéro dix. Romelu Lukaku : "C'était sans doute notre meilleur match" Lukaku, décisif en prolongations avec un but et un assist, garde cependant la tête froide : "Je ne suis pas le héros de la nation", a-t-il déclaré. "Des héros il y en a 23 héros ce soir. Depuis le début de cette Coupe du monde, beaucoup de joueurs ont pu faire la différence, je suis simplement heureux que ce soit enfin mon tour." L'ex-Anderlechtois conclut son analyse : "On a su se créer beaucoup d'occasions. Physiquement, on a été présent. Ce match est vraiment prometteur pour la suite."