Pour mettre en place un nouveau concept de jeu au sein de l'équipe nationale allemande, Hansi Flick n'a pas eu beaucoup de temps. Tout d'abord, il doit qualifier son équipe pour le Mondial au Qatar en prônant un football offensif avec de la mentalité et de l'intensité, avec de la créativité et de la qualité, et surtout avec le contrôle du ballon.

Il appelle régulièrement tous les entraîneurs des clubs de Bundelsiga, avec la volonté d'impliquer tout le monde dans son travail. Selon lui, tout le monde est responsable des performances de la Mannschaft. Il prend d'ailleurs aussi régulièrement contact par téléphone avec les joueurs. Par exemple, lorsque le jeune prodige du Bayern Munich, Jamal Musiala, s'est blessé, Flick l'a appelé pour prendre de ses nouvelle. Il n'a pas non plus peur d'appeler Marco Rose, l'entraîneur du Borussia Dortmund, pour voir avec lui comment gérer au mieux sa vedette et capitaine Marco Reus.

null, iStock
null © iStock

Hansi Flick fournit beaucoup d'efforts pour travailler sur l'esprit d'équipe et le collectif qui sont à ses yeux des paramètres qui pourraient permettre à l'Allemagne d'arborer une cinquième étoile sur son maillot en janvier 2023.

Pour Hansi Flick, son travail va au-delà des résultats. Il s'efforce aussi d'améliorer au maximum les structures, de trouver des formateurs motivés et de développer l'académie des jeunes. Ce sont les chantiers dont il s'occupe entre les matches internationaux.

Il travaille chaque jour sur l'avenir et essaie de donner une nouvelle identité à l'équipe nationale allemande. Pour cela, il a tenu à s'entourer de nouveaux membres du personnel, de personnes dont il est sûr du soutien et de la fidélité. Tous ces éléments lui permettent de donner le meilleur de lui-même et d'avoir un sentiment de paix.

Pour mettre en place un nouveau concept de jeu au sein de l'équipe nationale allemande, Hansi Flick n'a pas eu beaucoup de temps. Tout d'abord, il doit qualifier son équipe pour le Mondial au Qatar en prônant un football offensif avec de la mentalité et de l'intensité, avec de la créativité et de la qualité, et surtout avec le contrôle du ballon. Il appelle régulièrement tous les entraîneurs des clubs de Bundelsiga, avec la volonté d'impliquer tout le monde dans son travail. Selon lui, tout le monde est responsable des performances de la Mannschaft. Il prend d'ailleurs aussi régulièrement contact par téléphone avec les joueurs. Par exemple, lorsque le jeune prodige du Bayern Munich, Jamal Musiala, s'est blessé, Flick l'a appelé pour prendre de ses nouvelle. Il n'a pas non plus peur d'appeler Marco Rose, l'entraîneur du Borussia Dortmund, pour voir avec lui comment gérer au mieux sa vedette et capitaine Marco Reus.Hansi Flick fournit beaucoup d'efforts pour travailler sur l'esprit d'équipe et le collectif qui sont à ses yeux des paramètres qui pourraient permettre à l'Allemagne d'arborer une cinquième étoile sur son maillot en janvier 2023. Pour Hansi Flick, son travail va au-delà des résultats. Il s'efforce aussi d'améliorer au maximum les structures, de trouver des formateurs motivés et de développer l'académie des jeunes. Ce sont les chantiers dont il s'occupe entre les matches internationaux. Il travaille chaque jour sur l'avenir et essaie de donner une nouvelle identité à l'équipe nationale allemande. Pour cela, il a tenu à s'entourer de nouveaux membres du personnel, de personnes dont il est sûr du soutien et de la fidélité. Tous ces éléments lui permettent de donner le meilleur de lui-même et d'avoir un sentiment de paix.