Petit voyage dans le temps. Le 21 avril 2001, derby de Manchester. United reçoit City à Old Trafford. À la 86e minute, le capitaine des Red Devils, Roy Keane tacle en retard un certain Alf-Inge Haaland au niveau du genou droit. Le Norvégien met un terme à sa carrière peu après un match marqué par cette agression, considérée comme l'une des plus violentes de tous les temps.

18 ans plus tard, son fils Erling Braut Haaland inscrit pour son premier match européen un triplé face à Genk. À seulement 19 ans et 58 jours, le buteur norvégien est devenu le premier joueur à inscrire au moins deux buts lors de ses débuts en Ligue des Champions depuis un certain Wayne Rooney en 2004 face à Fenerbahçe.

Le sens du but, un pied gauche magistral et un excellent jeu de tête, Haaland est certainement en route pour devenir un très grand numéro 9. Le dernier prodige du RB Salzbourg a déjà inscrit 26 buts en 18 matchs toutes compétitions confondues cette saison.

Parcours de crack

Haaland a effectué sa formation à Bryne en Norvège. Le 12 mai 2016, il effectue son premier match professionnel en D2 norvégienne, il est alors âgé de 15 ans. Le 1er février 2017, le club de Molde annonce la signature de sa nouvelle pépite. Six mois plus tard, Haaland marque son premier but lors de la victoire (2-1) face à Tromsø. Il terminera cette saison avec un total de quatorze matchs pour deux buts et une passe décisive. L'année suivante, Haaland réalise une progression impressionnante. Il inscrit dix buts en quatorze matchs et tout ça... à seulement 17 ans !

Le 19 aout 2018, le club de Red Bull Salzbourg annonce le transfert d'Haaland contre un montant de 5M €, avec un contrat de cinq ans à la clé. Le club annonce par la suite qu'il rejoindra l'équipe le 1er janvier 2019. Sa période d'adaptation a duré quelques mois. En effet, Le 19 juillet 2019, Haaland a inscrit son premier triplé pour le club lors d'une victoire 7-1 en Coupe d'Autriche contre le SC-ESV Parndorf. Quelques semaines plus tard, le 10 aout dernier, il inscrit son premier triplé en Bundesliga autrichienne face à Wolfsberger AC. Renard des surfaces et redoutable finisseur, il inscrit un troisième triplé lors d'une victoire 7-2 contre le TSV Hartberg le 14 septembre.

La suite, nous la connaissons. Trois jours plus tard, il inscrit encore un triplé face à Genk en Ligue des Champions lors de la victoire 6-2 des Autrichiens. Face à l'équipe limbourgeoise, Erling Haaland a montré toute sa palette de mouvements. Disponible entre les lignes pour se retourner et attaquer la défense ou remiser pour des joueurs face au jeu, il attaque aussi la profondeur dans les bons intervalles.

Zlatan Style

"Mon joueur préféré ? Je dois dire que c'est moi" a-t-il répondu à la chaîne TV2 avant de rectifier ses propos et ajouter "Zlatan Ibrahimovic est le plus grand. Il est scandinave, et il faut bien quelqu'un pour lui succéder". Mais alors, quel est son style de jeu ?

Haaland est un attaquant avec un physique impressionnant pour son jeune âge. Avec 7 réalisations en 4 matchs, il était le meilleur buteur de la Ligue des Champions jusqu'au quadruplé de Robert Lewandowski (10 buts) etil devance toujours Harry Kane (6 buts) ou Raheem Sterling (5 buts). C'est un joueur net, avec un QI de Football très élevé. Un redoutable pied gauche, un joueur très à l'aise devant le but, il multiple les bons appels : dans la profondeur, dos au but, appel contre-appel, appel au premier et second poteau... Il parvient à se libérer facilement du marquage de ses adversaires grâce à son excellent placement offensif. Terrible finisseur, gaucher de base, il est très habile du pied droit et est capable de basculer la tendance d'un match à lui seul (comme contre Genk). Sa vitesse d'exécution fait de lui un dangereux prédateur devant les cages. Après, son gabarit l'empêche clairement d'être sûr à 100 % dans les petits espaces. En effet, Haaland a encore quelques difficultés en un contre un.

Son style de jeu est souvent comparé à celui de son idole, Zlatan Ibrahimovic. Gabarit important, jeu de tête aussi redoutable, une finition incroyable, les deux Scandinaves sont souvent mis en parallèle. Mais va-t-il poursuivre la même carrière que son idole ?

Courtisé par l'Europe

Jeune, ambitieux (parfois vicieux), le Norvégien est très convoité dans toute l'Europe, notamment par le FC Barcelone, le Real Madrid, l'Atlético Madrid, Manchester City, Arsenal, le Bayern Munich, Chelsea ou Manchester United. Naples a directement contacté son entourage il y a quelques semaines. Avec 26 réalisations en 18 matchs, les recruteurs commencent à s'intéresser à lui de plus en plus et à analyser son style de jeu particulier. Le père de la pépite norvégienne a confié que son fils avait pour priorité de rejoindre la Premier League :

"Il aimerait jouer en Premier League, mais quand cela se produira, je ne le sais pas. C'est un championnat très difficile. Jusqu'à présent, il est en avance sur ses objectifs. Il est construit pour la Premier League, mais si cela se produira maintenant ou plus tard, nous ne le savons pas. Il est au Red Bull, un club fantastique qui joue la Champions League, il n'est donc pas pressé." a déclaré Alf-Inge Haaland. Ole Gunnar Solskjaer, de son côté, ne cache pas qu'il garde un oeil sur son ancien protégé. "C'est formidable de le regarder et je pense que tout le monde en Norvège est excité par son développement", a-t-il dit après la leçon infligée à Genk.

Selon La Gazzetta dello Sport, Manchester United aurait supervisé Erling Haaland lors de l'affiche entre Salzbourg et Naples. The Athletic nous indique que les ?Red Devils auraient même fait visiter les installations du club au père du joueur. Pas de quoi inquiéter son entraineur Jesse March : "Notre plan est qu'il reste. Nous ne nous inquiétons pas tellement du sujet. Christoph Freund (directeur sportif du club) entretient d'excellentes relations avec le père d'Erling. Ils parlent beaucoup et souvent. Tellement de bêtises sont écrites ces dernières semaines. Ce que j'ai déjà lu me fait sourire. Je n'ai parlé avec aucune équipe jusqu'à présent. Je peux aussi dire qu'il n'y a actuellement aucune offre pour cet hiver"

Reste à voir si ça durera. Les Red Devils seraient prêt à toutes les folies pour obtenir le transfert d'Erling Haaland. On parle d'une possible offre autour des 100 millions d'euros, soit la somme exigée par les dirigeants du Red Bull Salzbourg.

Il sera important de regarder attentivement son évolution. Un réel numéro 9, finisseur, buteur et décisif dans les grands matchs, Haaland a toutes les qualités pour devenir l'égal de son idole et essayer de faire mieux que lui, c'est-à-dire de décrocher cette Ligue des Champions... Une chose est certaine, ce jeune talent norvégien est à suivre dans le futur !

Par Julien Nkinsi (st.)