"Je vous l'annonce de source sûre, Antoine Griezmann ira au FC Barcelone l'été prochain. C'est déjà ficelé, moi je vous le dis. On en reparlera au moment voulu parce que ça ne peut pas être annoncé aujourd'hui car dans le contrat qu'il a il ne peut pas se permettre d'annoncer ça en cours de saison. La clause libératoire va être payée par Barcelone". Tels étaient les mots de Jérôme Rothen sur les ondes de RMC, au courant du mois de mars. Aujourd'hui c'est le Parisien et le Mundo Deportivo qui annoncent un accord entre le Français et le club catalan.

Le Barça, une bête blessée

Le coup sur la tête assené par Liverpool au Barça cette semaine (défaite 4-0), n'est pas passé inaperçu du côté de Barcelone. Alors que le titre européen était l'objectif principal fixé par le capitaine Leo Messi, les catalans finiront la saison sans la coupe aux grandes oreilles. Mais avec le titre de champion et la finale de Coupe du Roi encore à disputer face à Valence, tout de même. Les dirigeants ont donc estimé qu'il était temps de procéder à une refonte de l'effectif. Alors que le transfert du jeune hollandais de l'Ajax, Frenkie De Jong, est déjà bouclé, son partenaire Matthijs De Ligt pourrait bientôt emboiter le pas. Mais le gros nom du mercato, côté Barcelone, devrait bien être Antoine Griezmann. Bien que le joueur ait été pris en grippe par l'intégralité du Camp Nou, le 6 avril dernier, lors du match Barcelone-Atletico, les dirigeants catalans auraient fait du champion du monde 2018 leur cible principale.

Griezmann fatigué

Cette semaine, son meilleur ami dans le football, Diego Godin, a déclaré qu'il quittait l'Atletico. Et à voir Antoine Griezmann en pleurs devant lui, on se doutait que le Français était affecté. De plus, la désillusion en Ligue des Champions, contre la Juventus (2-0, 3-0) lui a fait mal. Lui qui a toujours assumé vouloir remporter le prestigieux trophée européen pense que Barcelone pourrait l'aider dans cette quête. Le Barça est prêt à débourser les 120 millions d'€, qui représentent la clause libératoire de l'ancien joueur de la Real Sociedad. Il se murmure même dans les couloirs que Griezmann pourrait accepter de baisser son salaire pour rejoindre la Catalogne. Rappelons qu'actuellement le Colochonero tourne autour des 23 millions d'€ d'annuels.

Si le FC Barcelone compte débourser de l'argent cet été, ils espèrent également quelques départs. Le premier qui devrait faire ses valises est Philippe Coutinho. Arrivé l'année dernière, le Brésilien n'arrive pas à s'imposer, et son statut de plus gros transfert du club (160 millions d'€) pèse sur ses épaules. Ivan Rakitic, Samuel Umtiti, Thomas Vermaelen, Kevin-Prince Boateng et Jasper Cillessen sont également sur le départ du côté de la Catalogne.

La question du coach Ernesto Valverde, qui avait prolongé en février, jusqu'en 2020, se pose également. Beaucoup de suiveurs du club lui reprochent son manque de similitudes avec jeu traditionnel proposé par le Barça, et le fait qu'il fournisse un football très pragmatique. Mais l'entraîneur espagnol compte un soutien de poids dans le vestiaire, qui n'est autre que Lionel Messi, le capitaine.

Blaise Vanderlinden