Noa Lang a grandi à Rotterdam. Son père Jeffrey, d'origine surinamienne, l'a inscrit à l'âge de quatre ans au RSV HION, un petit club local. Son tir, plus puissant que celui des autres, ses tacles et sa combativité n'ont pas échappé à Feyenoord. Après un bref stage, Lang a intégré son centre de formation. À six ans, le droitier évolue déjà en U8. Si sa mère, Manon, et son beau-père Nourdin Boukhari, un ancien footballeur professionnel, sont enchantés, Noa ne cache pas ses préférences : comme son père, il a un faible pour l'Ajax. Ses sept ans à Feyenoord ne le font pas changer d'avis. Il jette dans un placard le sac de sport du club et fait les navettes en train avec un sac de l'Ajax. Boukhari a lui-même joué quatre ans pour l'Ajax et quand il est loué six mois à...

Noa Lang a grandi à Rotterdam. Son père Jeffrey, d'origine surinamienne, l'a inscrit à l'âge de quatre ans au RSV HION, un petit club local. Son tir, plus puissant que celui des autres, ses tacles et sa combativité n'ont pas échappé à Feyenoord. Après un bref stage, Lang a intégré son centre de formation. À six ans, le droitier évolue déjà en U8. Si sa mère, Manon, et son beau-père Nourdin Boukhari, un ancien footballeur professionnel, sont enchantés, Noa ne cache pas ses préférences : comme son père, il a un faible pour l'Ajax. Ses sept ans à Feyenoord ne le font pas changer d'avis. Il jette dans un placard le sac de sport du club et fait les navettes en train avec un sac de l'Ajax. Boukhari a lui-même joué quatre ans pour l'Ajax et quand il est loué six mois à Nantes, Lang, âgé de sept ans, est accueilli par le centre de formation français. Son père ne cesse de lui répéter qu'il doit se faire respecter, faire preuve d'autocritique et défendre son point de vue. S'il n'est pas d'accord avec l'entraîneur, il doit lui en parler en tête-à-tête, pas devant le groupe. Cette mentalité lui vaut de nombreuses altercations, y compris à l'Ajax, qui le transfère en 2013. Parler avec Noa, c'est communiquer à toute vitesse, directement, sans mettre de gants. Ce n'est pas toujours apprécié, d'autant qu'il est réticent à certaines formes d'autorité. Sa mère plaide en partie coupable : elle n'est pas très ponctuelle elle-même. Jeffrey reconnaît les défauts de son rejeton, tout en soulignant sa fidélité, son honnêteté et sa loyauté. Il est sociable, il a l'esprit de famille : avec son premier salaire, il a offert des chaussures ornées de coeurs à sa mère. Lang n'oubliera jamais le 13 mars 2019 : ce jour-là, il effectue ses débuts à la Johan Cruijff ArenA, en remplaçant Lasse Schöne à la 83e. Deux minutes plus tard, il délivre l'assist du 2-1 à Daley Blind. Début décembre 2019, à Twente, il vit un autre grand moment. Mené 2-0, l'Ajax s'impose 2-5. Lang marque trois buts et devient le plus jeune débutant à réussir un hat-trick depuis Henk Groot en 1959. Il a vingt ans. "J'avais tellement envie de me montrer à l'Ajax... J'en rêve depuis toujours. Mais j'ai attendu longtemps ce moment et la patience n'est pas mon fort." Lang, qui suit son instinct, ne s'impose pas à l'Ajax. Tout le monde n'apprécie pas sa grande gueule ni ses faux-pas, souvent commis en compagnie de Justin Kluivert. " Nous n'avions pas encore pris consciences des implications du professionnalisme ", confie-t-il au Volkskrant fin 2019. Erik ten Hag, le coach ajacide, est sévère, mais juste. Il y a 22 mois, il expliquait déjà : "Noa peut évoluer en 10, à gauche et à droite, mais il manque de patience. Il quitte son poste et démantèle l'organisation. Il doit aussi apprendre à défendre. Noa est surtout bon dans le camp adverse, dans des espaces réduits. Il a en plus le sens du but." En début d'année, Lang a été loué au FC Twente, la concurrence faisant rage à l'Ajax, avec David Neres, Quincy Promes, Zakaria Labyad et Dusan Tadic. Le jeune international en revient avec un bulletin décevant en avril (un seul but, aucun assist en sept matches), une fois le championnat arrêté à cause de la pandémie. Comme le jeune homme a besoin de temps de jeu et qu'il piaffe d'impatience, l'Ajax prête Lang (1m79) au Club Bruges, le temps de ses derniers mois de contrat, avec une option obligatoire d'achat pour six millions, alors que selon Transfermarkt, il ne vaut actuellement que 3,5 millions d'euros. Noa Lang a maintenant l'occasion de faire ses preuves en Belgique. S'il veut suivre les traces d' Hakim Ziyech, qui vient de quitter l'Ajax pour Chelsea, il devra travailler d'arrache-pied.