Genk se créait la première grosse occasion après 5 minutes: Trossard centrait pour Samatta dont la tête passait de peu au-dessus du but espagnol.

Vigo se montrait dangereux par Sista et Beauvue, qui forçait Ryan à la parade en fin de première mi-temps. Une première période qui se terminait sur un score vierge.

Beauvue alerait une nouvelle fois Ryan en début de seconde période (51e). Mais ce Sisto qui trouva le chemin des filets à la 63e.

Mené 0-1, Genk se retrouvait dans l'obligation de marquer deux buts. Le premier tomba rapidement: Trossard égalisait à la 67e. Il restait un but à inscrire pour aller en demi-finales, mais celui-ci ne tomba jamais.

L'arbitre sifflait la fin de la rencontre après 5 minutes de temps additionnel, sur un score de 1-1 qui qualifie Vigo.

Genk quitte l'Europa League alors que les Limbourgeois sont invaincus cette saison sur la scène européenne (7 victoires et 2 nuls). Une maigre consolation pour les troupes d'Albert Stuivenberg.

Genk se créait la première grosse occasion après 5 minutes: Trossard centrait pour Samatta dont la tête passait de peu au-dessus du but espagnol. Vigo se montrait dangereux par Sista et Beauvue, qui forçait Ryan à la parade en fin de première mi-temps. Une première période qui se terminait sur un score vierge. Beauvue alerait une nouvelle fois Ryan en début de seconde période (51e). Mais ce Sisto qui trouva le chemin des filets à la 63e. Mené 0-1, Genk se retrouvait dans l'obligation de marquer deux buts. Le premier tomba rapidement: Trossard égalisait à la 67e. Il restait un but à inscrire pour aller en demi-finales, mais celui-ci ne tomba jamais. L'arbitre sifflait la fin de la rencontre après 5 minutes de temps additionnel, sur un score de 1-1 qui qualifie Vigo. Genk quitte l'Europa League alors que les Limbourgeois sont invaincus cette saison sur la scène européenne (7 victoires et 2 nuls). Une maigre consolation pour les troupes d'Albert Stuivenberg.