Les supporters de Galatasaray sont plus de 25.000 à attendre l'arrivée de Radamel Falcao au nouvel aéroport d'Istanbul. À ce moment-là, El Tigre n'a pas encore apposé sa signature au bas de son contrat, mais il joue à merveille son rôle de personnage public. Vêtu d'une chemise blanche très classe, avec une écharpe jaune et rouge nouée autour du cou, il salue la foule. Dans le plus pur style Galatasaray. Il tape dans les mains, saute en l'air et scande le surnom du club : " Cim Bom Bom. Cim Bom Bom. " Il répétera ces gestes le lendemain, au Türk Telekom Stadyumu, devant 40.000 supporters enfiévrés.
...