L'UEFA Referee Development Panel a vu le jour au début de la saison et a pour but de donner des conseils quant à la formation, la supervision et le développement des arbitres. Ce panel d'experts, dont fait désormais partie De Bleeckere, travaille en étroite collaboration avec l'UEFA Referee Committee.

Ce Referee Development Panel est composé d'anciens hommes en noir de haut niveau, toujours actifs dans le développement de l'arbitrage et qui endosseront un rôle de soutien.

La Belgique est, avec l'Allemagne et l'Angleterre, l'un des trois seuls pays à bénéficier de cette double représentation.

De Bleeckere, qui travaille en tant que suppléant du directeur technique de l'arbitrage belge Bertrand Layec, est le dernier arbitre belge à avoir arbitré en Coupe du monde. C'était déjà lors de l'édition 2010 en Afrique du Sud.

L'UEFA Referee Development Panel a vu le jour au début de la saison et a pour but de donner des conseils quant à la formation, la supervision et le développement des arbitres. Ce panel d'experts, dont fait désormais partie De Bleeckere, travaille en étroite collaboration avec l'UEFA Referee Committee. Ce Referee Development Panel est composé d'anciens hommes en noir de haut niveau, toujours actifs dans le développement de l'arbitrage et qui endosseront un rôle de soutien. La Belgique est, avec l'Allemagne et l'Angleterre, l'un des trois seuls pays à bénéficier de cette double représentation. De Bleeckere, qui travaille en tant que suppléant du directeur technique de l'arbitrage belge Bertrand Layec, est le dernier arbitre belge à avoir arbitré en Coupe du monde. C'était déjà lors de l'édition 2010 en Afrique du Sud.