"Aujourd'hui, j'ai annoncé dans un mail au président (James Pallotta) que je démissionnais du staff de la Roma", a déclaré Totti lors d'une conférence de presse au siège du Comité Olympique Italien (CONI) à Rome. "J'espérais que ce jour n'arriverait jamais."

L'homme de 42 ans avait effectué ses débuts avec les Giallorossi à l'âge de 16 ans en 1993. Il les a aidés à remporter le titre de Serie A en 2001 et a mis fin à sa carrière de joueur en mai 2017. Il a ensuite rejoint l'encadrement du club.

Totti a remporté la Coupe du monde 2006 avec l'Italie.

"Prendre cette décision a été très difficile", a-t-il dit. "Mais ce n'était pas ma faute parce que je n'ai jamais eu la chance de m'exprimer et d'être impliqué dans un projet sportif. Je vais maintenant prendre d'autres voies et quand un autre propriétaire sera prêt à compter sur moi, je serai prêt."

Totti a dit que sa décision découlait d'une mauvaise relation avec Franco Baldini, qui, en 2016, est retourné à Rome pour un troisième mandat au sein du management team, et avec le président Pallotta, un entrepreneur américain qui est arrivé en 2012.

Il s'est également plaint de l'absence fréquente du président et du refus du club de le nommer directeur sportif.

L'AS Rome, 6e du championnat et qualifié pour l'Europa League, a confirmé le Portugais Paulo Fonseca (ex-Shakhtar Donetsk) au poste d'entraîneur la saison prochaine. Il prend la place de Claudio Raniera appelé le 8 mars à se substituer à Eusebio Di Francesco.