Leur place est au chaud

Le sélectionneur répète à l'envi qu'il compte s'appuyer sur son large "noyau dur", ces cadres indéboulonnables qui forment l'essentiel de son onze-type.

Ainsi, parmi les titulaires de la finale du dernier Mondial en Russie, seuls deux Tricolores risquent de manquer à l'appel: Samuel Umtiti, en méforme chronique, et Blaise Matuidi, exilé dans le peu relevé championnat nord-américain.

Pour huit autres, le ticket est quasiment composté grâce à leur "vécu" sous le maillot aux deux étoiles et leur régularité en club: Hugo Lloris, Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Lucas Hernandez, N'Golo Kanté, Paul Pogba, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann seront du voyage.

Le cas le plus épineux des cadres de Moscou concerne Olivier Giroud, quasiment privé de temps de jeu à Chelsea, une situation dont Deschamps s'est déjà publiquement inquiété. Mais l'ancien Montpelliérain n'a jamais manqué le moindre rassemblement pendant quatre années pleines et une absence relèverait d'un immense coup de tonnerre.

Successeurs désignés d'Umtiti et Matuidi, Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot n'ont aucun souci à se faire, comme Steve Mandanda, doublure expérimentée dans les buts, ou Kingsley Coman, l'un des attaquants les plus performants.

Ils peuvent y croire

La place de gardien N.3 a de forte chance de revenir au Lillois Mike Maignan, mieux placé qu'Alphonse Areola (Everton). En défense centrale, Kurt Zouma et Clément Lenglet sont les alternatives les plus régulières à la charnière Varane-Kimpembe, comme Lucas Digne et Léo Dubois pour les latéraux.

Le milieu de terrain est plus complexe à dessiner. Corentin Tolisso, de retour d'une longue blessure, est l'un des seconds couteaux les plus fidèles de Deschamps qui l'a énormément utilisé depuis la Coupe du monde.

A condition d'être bien remis physiquement, le Bavarois semble offrir plus de garanties à "DD" que Tanguy Ndombélé ou Moussa Sissoko, d'autres alternatives plus épisodiques qui ont néanmoins aussi leur carte à jouer dans une liste élargie à 26 joueurs, au lieu de 23...

Ces derniers ont en tout cas un coup d'avance sur Steven Nzonzi: ils figuraient dans la dernière liste, en mars, au contraire du champion du monde.

Egalement convoqués en mars, Thomas Lemar et Ousmane Dembélé sont revenus au meilleur moment. Le premier s'est toutefois blessé à la cuisse gauche il y a quelques jours et son état peut faire hésiter Deschamps. Egalement blessé, depuis début avril, Anthony Martial fait aussi partie des incertains, mais le joueur de Manchester United n'est pas loin d'un retour.

Quant à Wissam Ben Yedder, sa régularité à Monaco peut lui donner de réels motifs d'espoir.

Ce serait une surprise

L'élargissement de la liste à 26 joueurs peut nourrir les ambitions de quelques noms.

Nabil Fekir, présent en Russie mais absent de la liste de mars, ne doit pas être trop bas dans le calepin du technicien basque après un beau début d'année 2021, à un poste de meneur de jeu que peu de joueurs peuvent occuper mis à part Griezmann.

Le constat est le même pour un autre champion du monde, Djibril Sidibé. En regain de forme à Monaco, le défenseur latéral peut, de plus, espérer profiter de la blessure au tibia de Ferland Mendy pour se glisser dans la liste in extremis à la place du Madrilène, lui aussi candidat après avoir été convoqué en mars.

Autres champions du monde éloignés de la sélection depuis plusieurs mois, Benjamin Mendy et Florian Thauvin auront sans doute un oeil sur l'annonce de liste, mais sans grand espoir. Idem pour l'ailier Marcus Thuram, de passage chez les Bleus en novembre mais qui apparaît barré par la concurrence.

Quant aux joueurs de la catégorie Espoirs qui rêvent de bousculer la hiérarchie, ils devront peut-être patienter: Houssem Aouar, Dayot Upamecano, Jonathan Ikoné, Jules Koundé et surtout Eduardo Camavinga seront plus probablement amenés à disputer l'Euro-Espoirs avec les Bleuets... à moins que "DD" leur réserve une belle surprise.

La dernière liste des 26 de Didier Deschamps, en mars:

Gardiens: Alphonse Areola (Fulham/ENG), Hugo Lloris (Tottenham/ENG), Mike Maignan (Lille), Steve Mandanda (Marseille)

Défenseurs: Lucas Digne (Everton/ENG), Léo Dubois (Lyon), Lucas Hernandez (Bayern Munich/GER), Presnel Kimpembe (Paris SG), Clément Lenglet (FC Barcelone/ESP), Ferland Mendy (Real Madrid/ESP), Benjamin Pavard (Bayern Munich/GER), Raphaël Varane (Real Madrid/ESP), Kurt Zouma (Chelsea/ENG)

Milieux: N'Golo Kanté (Chelsea/ENG), Tanguy Ndombélé (Tottenham/ENG), Paul Pogba (Manchester United/ENG), Adrien Rabiot (Juventus/ITA), Moussa Sissoko (Tottenham/ENG)

Attaquants: Wissam Ben Yedder (Monaco), Kingsley Coman (Bayern Munich/GER), Ousmane Dembélé (Barcelone/ESP), Olivier Giroud (Chelsea/ENG), Antoine Griezmann (FC Barcelone/ESP), Thomas Lemar (Atlético Madrid/ESP), Anthony Martial (Manchester United/ENG), Kylian Mbappé (Paris SG)

Leur place est au chaudLe sélectionneur répète à l'envi qu'il compte s'appuyer sur son large "noyau dur", ces cadres indéboulonnables qui forment l'essentiel de son onze-type. Ainsi, parmi les titulaires de la finale du dernier Mondial en Russie, seuls deux Tricolores risquent de manquer à l'appel: Samuel Umtiti, en méforme chronique, et Blaise Matuidi, exilé dans le peu relevé championnat nord-américain.Pour huit autres, le ticket est quasiment composté grâce à leur "vécu" sous le maillot aux deux étoiles et leur régularité en club: Hugo Lloris, Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Lucas Hernandez, N'Golo Kanté, Paul Pogba, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann seront du voyage.Le cas le plus épineux des cadres de Moscou concerne Olivier Giroud, quasiment privé de temps de jeu à Chelsea, une situation dont Deschamps s'est déjà publiquement inquiété. Mais l'ancien Montpelliérain n'a jamais manqué le moindre rassemblement pendant quatre années pleines et une absence relèverait d'un immense coup de tonnerre.Successeurs désignés d'Umtiti et Matuidi, Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot n'ont aucun souci à se faire, comme Steve Mandanda, doublure expérimentée dans les buts, ou Kingsley Coman, l'un des attaquants les plus performants.Ils peuvent y croireLa place de gardien N.3 a de forte chance de revenir au Lillois Mike Maignan, mieux placé qu'Alphonse Areola (Everton). En défense centrale, Kurt Zouma et Clément Lenglet sont les alternatives les plus régulières à la charnière Varane-Kimpembe, comme Lucas Digne et Léo Dubois pour les latéraux. Le milieu de terrain est plus complexe à dessiner. Corentin Tolisso, de retour d'une longue blessure, est l'un des seconds couteaux les plus fidèles de Deschamps qui l'a énormément utilisé depuis la Coupe du monde. A condition d'être bien remis physiquement, le Bavarois semble offrir plus de garanties à "DD" que Tanguy Ndombélé ou Moussa Sissoko, d'autres alternatives plus épisodiques qui ont néanmoins aussi leur carte à jouer dans une liste élargie à 26 joueurs, au lieu de 23...Ces derniers ont en tout cas un coup d'avance sur Steven Nzonzi: ils figuraient dans la dernière liste, en mars, au contraire du champion du monde.Egalement convoqués en mars, Thomas Lemar et Ousmane Dembélé sont revenus au meilleur moment. Le premier s'est toutefois blessé à la cuisse gauche il y a quelques jours et son état peut faire hésiter Deschamps. Egalement blessé, depuis début avril, Anthony Martial fait aussi partie des incertains, mais le joueur de Manchester United n'est pas loin d'un retour.Quant à Wissam Ben Yedder, sa régularité à Monaco peut lui donner de réels motifs d'espoir.Ce serait une surpriseL'élargissement de la liste à 26 joueurs peut nourrir les ambitions de quelques noms. Nabil Fekir, présent en Russie mais absent de la liste de mars, ne doit pas être trop bas dans le calepin du technicien basque après un beau début d'année 2021, à un poste de meneur de jeu que peu de joueurs peuvent occuper mis à part Griezmann. Le constat est le même pour un autre champion du monde, Djibril Sidibé. En regain de forme à Monaco, le défenseur latéral peut, de plus, espérer profiter de la blessure au tibia de Ferland Mendy pour se glisser dans la liste in extremis à la place du Madrilène, lui aussi candidat après avoir été convoqué en mars.Autres champions du monde éloignés de la sélection depuis plusieurs mois, Benjamin Mendy et Florian Thauvin auront sans doute un oeil sur l'annonce de liste, mais sans grand espoir. Idem pour l'ailier Marcus Thuram, de passage chez les Bleus en novembre mais qui apparaît barré par la concurrence.Quant aux joueurs de la catégorie Espoirs qui rêvent de bousculer la hiérarchie, ils devront peut-être patienter: Houssem Aouar, Dayot Upamecano, Jonathan Ikoné, Jules Koundé et surtout Eduardo Camavinga seront plus probablement amenés à disputer l'Euro-Espoirs avec les Bleuets... à moins que "DD" leur réserve une belle surprise.La dernière liste des 26 de Didier Deschamps, en mars:Gardiens: Alphonse Areola (Fulham/ENG), Hugo Lloris (Tottenham/ENG), Mike Maignan (Lille), Steve Mandanda (Marseille) Défenseurs: Lucas Digne (Everton/ENG), Léo Dubois (Lyon), Lucas Hernandez (Bayern Munich/GER), Presnel Kimpembe (Paris SG), Clément Lenglet (FC Barcelone/ESP), Ferland Mendy (Real Madrid/ESP), Benjamin Pavard (Bayern Munich/GER), Raphaël Varane (Real Madrid/ESP), Kurt Zouma (Chelsea/ENG)Milieux: N'Golo Kanté (Chelsea/ENG), Tanguy Ndombélé (Tottenham/ENG), Paul Pogba (Manchester United/ENG), Adrien Rabiot (Juventus/ITA), Moussa Sissoko (Tottenham/ENG)Attaquants: Wissam Ben Yedder (Monaco), Kingsley Coman (Bayern Munich/GER), Ousmane Dembélé (Barcelone/ESP), Olivier Giroud (Chelsea/ENG), Antoine Griezmann (FC Barcelone/ESP), Thomas Lemar (Atlético Madrid/ESP), Anthony Martial (Manchester United/ENG), Kylian Mbappé (Paris SG)