Les Giallorossi ont remporté le clash entre deux tauliers de la Serie A, le Genoa du nouvel arrivant Andriy Shevchenko et l'AS Rome de José Mourinho. Et c'est Felix Afena-Gyan qui a tenu le rôle principal lors de cette victoire 0-2. Ce n'était que sa troisième entrée au jeu pour le compte du squad romain. À cette occasion, il a remplacé l'Ouzbèke Eldor Shomurodov à un quart d'heure du terme. A...

Les Giallorossi ont remporté le clash entre deux tauliers de la Serie A, le Genoa du nouvel arrivant Andriy Shevchenko et l'AS Rome de José Mourinho. Et c'est Felix Afena-Gyan qui a tenu le rôle principal lors de cette victoire 0-2. Ce n'était que sa troisième entrée au jeu pour le compte du squad romain. À cette occasion, il a remplacé l'Ouzbèke Eldor Shomurodov à un quart d'heure du terme. Afena-Gyan, qui a entamé la saison au sein de la Primavera d' Alberto De Rossi, a saisi sa chance sans le moindre complexe. Vif, très inspiré, il a d'abord inscrit un but du pied droit d'un tir tendu à ras du sol, grâce au service parfait du chevronné Henrikh Mkhitaryan. Dans les arrêts de jeu, le jeune homme, qui n'a été transféré d'EurAdrica FC qu'en mars dernier, s'est fendu d'un goal magnifique. Toujours du droit, il a expédié le ballon en pleine lucarne. C'est sensationnel et ça lui vaut une place dans l'histoire du club, car Afena-Gyan devient ainsi le plus jeune footballeur à claquer un doublé dans une des cinq meilleures compétitions continentales cette saison. Aucun joueur de son âge n'a encore marqué deux buts pour la Roma depuis l'introduction du système à trois points. Son succès va toutefois coûter au moins 800 euros au SpecialOne. Mourinho a en effet promis à son joker de lui acheter la paire de chaussures dont rêve le jeune homme s'il marquait. Puisque Afen-Gyan a même offert la victoire à son équipe, le Portugais est bien obligé de tenir sa promesse. C'est d'ailleurs cette promesse qui a incité le jeune international à courir vers son entraîneur après son premier but. En plus des chaussures, il est désormais assuré de rester dans le noyau A. "De nos jours, on voit souvent des gamins qui croient tout savoir", a déclaré Mourinho. "Felix n'est absolument pas comme ça. Il est très modeste et veut vraiment apprendre au contact de chacun. Et ça, c'est fantastique."