Chaussures, chaussettes, short. C'est parfois suffisant. "C'est tout ce que j'avais", lance Rashad Muhammed. Un rescapé qui voit le jour en septembre 1993, ou plutôt un aventurier, pour ne pas dire "galérien", qui renaît depuis son arrivée Norvège, à 22 ans.
...