Cette nouvelle compétition verra s'opposer les 54 nations européennes réparties dans quatre ligues (Ligue des nations A, B, C et D) créées en fonction du coefficient UEFA des équipes, avec un système de promotion et de relégation pour les quatre premiers et les quatre derniers de chaque ligue.

Ces quatre ligues seront elles-mêmes divisées en quatre sous-groupes de trois ou quatre équipes qui s'affronteront en matches aller-retour entre septembre et novembre 2018.

Seuls les quatre vainqueurs des sous-groupes de la Ligue des nations A s'opposeront lors d'un final four à élimination directe à partir de juin 2019 pour tenter de décrocher le titre de cette nouvelle compétition.

Quatre billets pour l'Euro 2020

L'intérêt principal de cette nouvelle formule réside ailleurs, dans la possibilité pour quatre équipes de se qualifier directement pour l'Euro 2020. Les quatre premiers de chaque ligue (soit 16 équipes), à la seule condition qu'ils ne se soient pas déjà directement qualifiés via les qualifications traditionnelles pour l'Euro et leurs 20 places qualificatives, s'affronteront en demi-finales. Les vainqueurs des quatre finales se verront offrir un billet pour l'Euro 2020.

Ce système permettra surtout à l'une des 16 nations les moins bien classées au classement UEFA (comme Gibraltar, Saint-Marin ou Andorre), situées dans la ligue D, de pouvoir obtenir une qualification pour l'Euro.

Par ailleurs, les éliminatoires "traditionnels" pour l'Euro 2020 se disputeront entre mars et novembre 2019, sur dix dates. Les 54 équipes participantes seront réparties en dix groupes de cinq ou six équipes.

Le vainqueur et le deuxième de chaque groupe se qualifieront pour la phase finale et les quatre places restantes seront donc attribuées via la Ligue des nations.

L'Euro 2020 sera organisé à Londres et dans 12 autres villes d'Europe selon le principe d'une compétition organisée sur tout le continent.

Cette nouvelle compétition verra s'opposer les 54 nations européennes réparties dans quatre ligues (Ligue des nations A, B, C et D) créées en fonction du coefficient UEFA des équipes, avec un système de promotion et de relégation pour les quatre premiers et les quatre derniers de chaque ligue.Ces quatre ligues seront elles-mêmes divisées en quatre sous-groupes de trois ou quatre équipes qui s'affronteront en matches aller-retour entre septembre et novembre 2018.Seuls les quatre vainqueurs des sous-groupes de la Ligue des nations A s'opposeront lors d'un final four à élimination directe à partir de juin 2019 pour tenter de décrocher le titre de cette nouvelle compétition.L'intérêt principal de cette nouvelle formule réside ailleurs, dans la possibilité pour quatre équipes de se qualifier directement pour l'Euro 2020. Les quatre premiers de chaque ligue (soit 16 équipes), à la seule condition qu'ils ne se soient pas déjà directement qualifiés via les qualifications traditionnelles pour l'Euro et leurs 20 places qualificatives, s'affronteront en demi-finales. Les vainqueurs des quatre finales se verront offrir un billet pour l'Euro 2020.Ce système permettra surtout à l'une des 16 nations les moins bien classées au classement UEFA (comme Gibraltar, Saint-Marin ou Andorre), situées dans la ligue D, de pouvoir obtenir une qualification pour l'Euro.Par ailleurs, les éliminatoires "traditionnels" pour l'Euro 2020 se disputeront entre mars et novembre 2019, sur dix dates. Les 54 équipes participantes seront réparties en dix groupes de cinq ou six équipes.Le vainqueur et le deuxième de chaque groupe se qualifieront pour la phase finale et les quatre places restantes seront donc attribuées via la Ligue des nations.L'Euro 2020 sera organisé à Londres et dans 12 autres villes d'Europe selon le principe d'une compétition organisée sur tout le continent.