Fin du mercato hivernal sans grande révolution dans les équipes

01/02/19 à 09:17 - Mise à jour à 09:16

Source: Afp

Le Barça et Chelsea se sont activés par petites touches, Paris a fait chou blanc: le mercato hivernal n'a pas bouleversé le paysage footballistique en Europe cette année, malgré quelques mouvements de dernière minute jeudi soir.

Fin du mercato hivernal sans grande révolution dans les équipes

Leandro Paredes débarque à Paris sans grande expérience européenne, après un transfert estimé à 47 millions d'euros selon la presse. (photo de 2017) © BELGAIMAGE

Très attendu sur le marché des transferts, en raison de sa pénurie au milieu de terrain et de la blessure de son attaquant vedette Neymar, le PSG a manqué l'occasion de se renforcer à l'approche de la reprise de la Ligue des champions, attendue le 12 février en huitième de finale aller contre Manchester United.

A moins d'une annonce surprise après la clôture du mercato, intervenue en France à minuit, l'équipe de Thiago Silva et Kylian Mbappé n'ira à Old Trafford qu'avec une seule recrue: l'Argentin Leandro Paredes, débarqué mardi du Zenit Saint-Pétersbourg sans grande expérience européenne, après un transfert estimé à 47 millions d'euros selon la presse.

Le joueur de 24 ans vient renforcer un milieu de terrain parisien dépeuplé en l'absence de Marco Verratti (entorse à une cheville) et d'Adrien Rabiot (écarté après avoir refusé de prolonger, bien qu'il ait repris mercredi l'entraînement avec le groupe pro).

Mais cela ne suffira sûrement pas au bonheur de l'entraîneur Thomas Tuchel, lequel souhaitait ardemment un second milieu défensif. Les pistes menant au Brésilien de Lille, Thiago Mendes, et surtout au Sénégalais d'Everton, Idrissa Gueye, ont échoué.

- Monaco hyper-actif -

Privé de Neymar pour "dix semaines" à cause d'une blessure au pied droit, le PSG n'a pas non plus réussi à attirer un joker pour remplacer son N.10. L'Argentin Luciano Acosta, milieu offensif de DC United (Washington), est venu jusqu'à Paris mais la transaction a capoté, d'après plusieurs médias.

Finalement, la seule bonne opération des Parisiens, sous le coup d'une procédure de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, est comptable: l'option d'achat de Giovani Lo Celso va être levée par le Betis Séville qui, cerise sur le gâteau, récupère en prêt Jesé et son salaire.

Le contraste est saisissant avec Monaco, hyper-actif lors du mercato hivernal.

L'équipe de Leonardo Jardim, revenu sur le banc monégasque plus de trois mois après son licenciement, a empilé les recrues pour tenter de rebondir, avec Cesc Fabregas, arrivé libre de Chelsea, ou Georges-Kevin Nkoudou, prêté jeudi par Tottenham. Monaco, qui a dégraissé son effectif, a aussi récupéré Adrien Silva, milieu portugais prêté par Leicester en échange de Youri Tielemans, non désiré par l'entraîneur.

Toujours en France, à Marseille, l'indésirable Kostas Mitroglou est enfin parti: Galatasaray (Turquie) a officialisé le prêt du Grec pour 18 mois.

"Mitro" n'avait plus sa place: l'OM a misé sur le fantasque Mario Balotelli moyennant de conséquents émoluments, estimés à plus de 3 millions d'euros de salaire jusqu'au mois de juin, plus une belle prime à la signature.

Et ailleurs ? Les grosses écuries sont restées calmes dans ces dernières heures de mercato. Seul le milieu barcelonais Denis Suarez a rejoint Arsenal en prêt avec option d'achat.

La Premier League n'a donc été animée que par Chelsea, qui a permis à Maurizio Sarri de recruter Gonzalo Higuain (Juventus Turin) en pointe. Les "Blues" ont aussi investi sur l'avenir en attirant - pour la saison prochaine - Christian Pulisic (Dortmund), pour 64 millions d'euros.

En Espagne, c'est le FC Barcelone qui a le plus fait parler avec le recrutement à prix d'or (75 millions d'euros, plus 11 de bonus) du milieu de l'Ajax Frenkie de Jong, conclu en janvier pour une incorporation en juillet. Le club blaugrana a par ailleurs anticipé la venue du défenseur central français Jean-Clair Todibo (Toulouse), qui devait initialement arriver cet été en Catalogne.

- Sala dans les têtes -

Enfin, l'Atlético a réussi un joli coup en attirant pour un prêt de 18 mois l'avant-centre de Chelsea, Alvaro Morata, formé au Real Madrid. Et la défense des "Colchoneros" sera renforcée à partir de mi-février par Nehuen Pérez, capitaine de la sélection argentine U20.

En Italie, le marché a surtout été agité par l'AC Milan. Pour remplacer Gonzalo Higuain après six mois d'un prêt infructueux et cher, le club lombard a misé 35 millions d'euros sur le Polonais Krzysztof Piatek, révélation du début de saison avec le Genoa. Au milieu de terrain, les Milanais ont par ailleurs acquis la promesse brésilienne Lucas Paquetà (35 M EUR).

Dans un marché d'hiver très calme en Allemagne, la seule arrivée notable au Bayern est celle du champion du monde Benjamin Pavard (Stuttgart), mais elle n'aura lieu qu'en juin. Le leader Dortmund a prêté au Besiktas son milieu japonais Shinji Kagawa.

Enfin, ce mercato de janvier aura été bouleversé par la tragédie de l'attaquant du FC Nantes Emiliano Sala. L'Argentin avait signé avec le club gallois de Cardiff, avant de disparaître à bord d'un avion qui le menait vers son nouveau club.

En savoir plus sur: