Lorsqu'il apprend l'arrestation de son patron à Zurich, en mai 2015, Del Nero, alors bras droit de José Maria Marin à la puissante Fédération brésilienne (CBF), quitte précipitamment son hôtel pour embarquer à bord d'un avion à destination de Rio où il coule, depuis, des jours d'homme libre.
...