Pour épauler le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, pour ce tirage, à Costa do Sauipe, sur le littoral au nord-est du Brésil, il y aura donc un joueur par nation ayant remporté une Coupe du monde: Cafu (Brésil), Hierro (Espagne), Zidane (France), Cannavaro (Italie), Matthaüs (Allemagne), Ghiggia (Uruguay), Hurst (Angleterre) et Kempes (Argentine). Dans la salle il y aura également du beau monde. L'ancienne gloire brésilienne Ronaldo fait ainsi partie du comité local d'organisation du Mondial (COL). Le média brésilien O Globo avance lui que le "roi Pelé" devrait être l'invité-surprise du tirage, avec un "rôle spécial". Avant même la cérémonie, le Brésil s'est aussi offert une de ces polémiques dont il raffole, avec selon les médias brésiliens une investigation ouverte par un procureur pour "racisme présumé". L'actrice et top model (blanche et blonde) Fernanda Lima, choisie parmi les animateurs de ce grand show, aurait été préférée à des collègues métissées. "Ce n'est pas à moi de dire à un procureur comment dépenser son argent, mais cette accusation est ridicule, Fernanda Lima n'a pas été choisie car elle est blanche et blonde, c'est parce qu'elle est talentueuse", a réagi mercredi Walter de Gregorio, directeur de la communication de la FIFA, devant la presse.

Pour épauler le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, pour ce tirage, à Costa do Sauipe, sur le littoral au nord-est du Brésil, il y aura donc un joueur par nation ayant remporté une Coupe du monde: Cafu (Brésil), Hierro (Espagne), Zidane (France), Cannavaro (Italie), Matthaüs (Allemagne), Ghiggia (Uruguay), Hurst (Angleterre) et Kempes (Argentine). Dans la salle il y aura également du beau monde. L'ancienne gloire brésilienne Ronaldo fait ainsi partie du comité local d'organisation du Mondial (COL). Le média brésilien O Globo avance lui que le "roi Pelé" devrait être l'invité-surprise du tirage, avec un "rôle spécial". Avant même la cérémonie, le Brésil s'est aussi offert une de ces polémiques dont il raffole, avec selon les médias brésiliens une investigation ouverte par un procureur pour "racisme présumé". L'actrice et top model (blanche et blonde) Fernanda Lima, choisie parmi les animateurs de ce grand show, aurait été préférée à des collègues métissées. "Ce n'est pas à moi de dire à un procureur comment dépenser son argent, mais cette accusation est ridicule, Fernanda Lima n'a pas été choisie car elle est blanche et blonde, c'est parce qu'elle est talentueuse", a réagi mercredi Walter de Gregorio, directeur de la communication de la FIFA, devant la presse.