Zulte Waregem a vécu une soirée horrible. Tout a commencé dès la 4ème minute lorsque Galyuza a ouvert la marque (0-1). Soligorsk n'a pas la réputation de marquer: après 18 journées de championnat, elle en a inscrits 17 et en a encaissés 11. En plus son meilleur atout offensif, Yanush est resté sur le banc. Mais à la 12e, Matveychik a une nouvelle fois battu Bossut (0-2).

Zulte était brouillon et Dury a directement effectué deux changements. En faisant monter Bongonda à la place de N'Diaye, le coach a voulu donner un caractère plus offensif à son équipe. La manoeuvre n'a pas connu la réussite escomptée. Au contraire, Soligorsk a eu à la 39e deux occasions coup sur coup: Stargorodsky a vu son tir s'écraser sur le poteau et Osipenko a obligé Bossut à effectuer un arrêt miracle. A la 40e, Plet a redonné l'espoir à son équipe (1-2) mais quatre minutes plus tard, le Néerlandais se faisait exlure. Dans les arrêts de jeu, Stargorodsky a été plus heureux (1-3).

En seconde période, Zulte s'est lancé dans une course poursuite mais Conté, qui a réduit la marque à la 75e (2-3), était trop seul pour réussir l'exploit. Une fois encore, les Bélarusses ont eu les meilleures occasions que Yanush à la 78e (2-4) et Guruli à la 90e+1 (2-5) ont transformées.

Zulte Waregem a vécu une soirée horrible. Tout a commencé dès la 4ème minute lorsque Galyuza a ouvert la marque (0-1). Soligorsk n'a pas la réputation de marquer: après 18 journées de championnat, elle en a inscrits 17 et en a encaissés 11. En plus son meilleur atout offensif, Yanush est resté sur le banc. Mais à la 12e, Matveychik a une nouvelle fois battu Bossut (0-2).Zulte était brouillon et Dury a directement effectué deux changements. En faisant monter Bongonda à la place de N'Diaye, le coach a voulu donner un caractère plus offensif à son équipe. La manoeuvre n'a pas connu la réussite escomptée. Au contraire, Soligorsk a eu à la 39e deux occasions coup sur coup: Stargorodsky a vu son tir s'écraser sur le poteau et Osipenko a obligé Bossut à effectuer un arrêt miracle. A la 40e, Plet a redonné l'espoir à son équipe (1-2) mais quatre minutes plus tard, le Néerlandais se faisait exlure. Dans les arrêts de jeu, Stargorodsky a été plus heureux (1-3).En seconde période, Zulte s'est lancé dans une course poursuite mais Conté, qui a réduit la marque à la 75e (2-3), était trop seul pour réussir l'exploit. Une fois encore, les Bélarusses ont eu les meilleures occasions que Yanush à la 78e (2-4) et Guruli à la 90e+1 (2-5) ont transformées.