En réalisant un hat-trick, Lior Refaelov est le grand artisan de la victoire brugeoise et a, par la même occasion, offert un beau cadeau à son capitaine, Timmy Simons, qui fêtait son 300e match sous le maillot brugeois. Dans l'autre match du groupe B, Helsinki s'est imposé 2-1 à domicile face au Torino de Jean-François Gillet. Suite à la défaite du club italien, Bruges prend la tête du groupe avec 8 points.

La rencontre a bien débuté du côté brugeois car dès la 6e minute de jeu, Refaelov a mis son équipe sur du velours en plaçant une frappe croisée du gauche qui n'a laissé aucune chance au portier danois, Andersen. Refaelov réalisait le break à la demi-heure de jeu en inscrivant son deuxième but personnel de la soirée d'une reprise de volée somptueuse (30e, 0-2). L'Israélien, qui ne semblait toujours pas rassasié, a triplé la mise 6 minutes plus tard (36e, 0-3).

En seconde période, les hommes de Michel Preud'homme n'ont pas relâché la pression. Bien au contraire, à l'heure de jeu , Ruud Vormer, bien servi par Castillo, s'est chargé d'inscrire le 4e but brugeois (60e, 0-4). Solide en défense, le Club Bruges a réussi à conserver ce score jusqu'au coup de sifflet final.

En réalisant un hat-trick, Lior Refaelov est le grand artisan de la victoire brugeoise et a, par la même occasion, offert un beau cadeau à son capitaine, Timmy Simons, qui fêtait son 300e match sous le maillot brugeois. Dans l'autre match du groupe B, Helsinki s'est imposé 2-1 à domicile face au Torino de Jean-François Gillet. Suite à la défaite du club italien, Bruges prend la tête du groupe avec 8 points. La rencontre a bien débuté du côté brugeois car dès la 6e minute de jeu, Refaelov a mis son équipe sur du velours en plaçant une frappe croisée du gauche qui n'a laissé aucune chance au portier danois, Andersen. Refaelov réalisait le break à la demi-heure de jeu en inscrivant son deuxième but personnel de la soirée d'une reprise de volée somptueuse (30e, 0-2). L'Israélien, qui ne semblait toujours pas rassasié, a triplé la mise 6 minutes plus tard (36e, 0-3). En seconde période, les hommes de Michel Preud'homme n'ont pas relâché la pression. Bien au contraire, à l'heure de jeu , Ruud Vormer, bien servi par Castillo, s'est chargé d'inscrire le 4e but brugeois (60e, 0-4). Solide en défense, le Club Bruges a réussi à conserver ce score jusqu'au coup de sifflet final.