Pour les supporters du club de la Mersey, l'attente a été longue puisque Liverpool n'avait plus goûté à une finale européenne depuis 2007 et la défaite contre l'AC Milan en finale de la Ligue des Champions. Du côté de Séville, au contraire, on ne peut pas vraiment parler d'attente puisque le club andalou reste sur deux titres consécutifs dans cette compétition. Un troisième d'affilé, ce mercredi soir, serait synonyme de record absolu dans cette épreuve et constituerait une première, toutes compétitions européennes confondues, depuis le triplé historique du Bayern Munich entre 1974 et 1976.

Les deux clubs n'ont jamais perdu une finale de C3

Cette rencontre sera une première entre les deux clubs en match officiel. Quoi de mieux que cette finale pour opposer ces deux équipes qui affichent un palmarès impressionnant en C3. En effet, à elles deux, les équipes de Liverpool et Séville comptabilisent sept victoires, avec un léger avantage pour les Andalous. Ainsi, avec quatre victoires (2006, 2007, 2014 et enfin 2015), les Sévillans mènent la barque contre les trois titres anglais (1973, 1976 et 2001). Fait intéressant, les deux clubs ont, pour le moment, été invincibles lors de leurs finales respectives. L'une des deux équipes devra donc s'avouer vaincu pour la première fois en finale, au bout des 90 minutes (voire plus si prolongation) de ce soir.

Trois Diables Rouges pour contrer un effectif made in Ligue 1

Parmi les joueurs retenus par Jürgen Klopp, trois Belges auront peut-être l'occasion de soulever leur premier trophée européen: Simon Mignolet, Divock Origi et Christian Benteke. Si la présence du portier belge ne fait pas de doute dans le onze de départ, celle de Benteke est en revanche plus incertaine puisque l'attaquant n'a été titularisé qu'à deux reprises depuis son retour de blessure fin avril. Lors de la double confrontation contre Villarreal, en demi-finale, c'est son compère de l'attaque, l'Anglais Daniel Sturridge qui lui avait été préféré. Enfin pour Origi, qui revient de blessure et ne s'entraîne normalement que depuis lundi, il y a peu de chance que l'entraîneur allemand le fasse jouer d'entrée.

Dans les rangs de Séville, on pourra compter sur la pléiade de joueurs français ou formés en France pour contrecarrer les plans anglais. Ainsi, Adil Rami, Timothée Kolodziejczak, Grzegorz Krychowiak, Steven N'Zonzi sont dans le groupe pour affronter Liverpool. Benoît Trémoulinas est quant à lui forfait. Mais le Français en forme dans l'effectif andalou est bien sûr Kevin Gameiro. L'un des oubliés de Didier Deschamps dans sa liste pour l'Euro, déjà auteur de 7 buts en 8 matches, sera chargé de porter l'attaque espagnole.

Liverpool dans l'obligation de gagner

Pour le club anglais, qui a fini la saison à une décevante 8e place en Premier League, le match de ce soir sera la dernière occasion de se qualifier pour la Ligue des Champions, puisque le vainqueur de la Ligue Europa y est directement reversé pour la saison à venir.

Cette rencontre sera aussi l'occasion pour Séville de se qualifier pour la plus belle compétition européenne. Les Espagnols ont en effet fini 7es de leur championnat à l'issu d'une saison en dents de scie. Ce classement leur assure néanmoins une participation à l'Europa League la saison prochaine.

À l'occasion de ce match, les Sévillans dévoileront par ailleurs leur nouvelle tunique qu'ils arboreront lors de la saison 2016-2017.

Pour rappel, le match sera retransmis sur Club RTL et débutera à 20h45

Par F.Ca.

Pour les supporters du club de la Mersey, l'attente a été longue puisque Liverpool n'avait plus goûté à une finale européenne depuis 2007 et la défaite contre l'AC Milan en finale de la Ligue des Champions. Du côté de Séville, au contraire, on ne peut pas vraiment parler d'attente puisque le club andalou reste sur deux titres consécutifs dans cette compétition. Un troisième d'affilé, ce mercredi soir, serait synonyme de record absolu dans cette épreuve et constituerait une première, toutes compétitions européennes confondues, depuis le triplé historique du Bayern Munich entre 1974 et 1976.Cette rencontre sera une première entre les deux clubs en match officiel. Quoi de mieux que cette finale pour opposer ces deux équipes qui affichent un palmarès impressionnant en C3. En effet, à elles deux, les équipes de Liverpool et Séville comptabilisent sept victoires, avec un léger avantage pour les Andalous. Ainsi, avec quatre victoires (2006, 2007, 2014 et enfin 2015), les Sévillans mènent la barque contre les trois titres anglais (1973, 1976 et 2001). Fait intéressant, les deux clubs ont, pour le moment, été invincibles lors de leurs finales respectives. L'une des deux équipes devra donc s'avouer vaincu pour la première fois en finale, au bout des 90 minutes (voire plus si prolongation) de ce soir.Parmi les joueurs retenus par Jürgen Klopp, trois Belges auront peut-être l'occasion de soulever leur premier trophée européen: Simon Mignolet, Divock Origi et Christian Benteke. Si la présence du portier belge ne fait pas de doute dans le onze de départ, celle de Benteke est en revanche plus incertaine puisque l'attaquant n'a été titularisé qu'à deux reprises depuis son retour de blessure fin avril. Lors de la double confrontation contre Villarreal, en demi-finale, c'est son compère de l'attaque, l'Anglais Daniel Sturridge qui lui avait été préféré. Enfin pour Origi, qui revient de blessure et ne s'entraîne normalement que depuis lundi, il y a peu de chance que l'entraîneur allemand le fasse jouer d'entrée. Dans les rangs de Séville, on pourra compter sur la pléiade de joueurs français ou formés en France pour contrecarrer les plans anglais. Ainsi, Adil Rami, Timothée Kolodziejczak, Grzegorz Krychowiak, Steven N'Zonzi sont dans le groupe pour affronter Liverpool. Benoît Trémoulinas est quant à lui forfait. Mais le Français en forme dans l'effectif andalou est bien sûr Kevin Gameiro. L'un des oubliés de Didier Deschamps dans sa liste pour l'Euro, déjà auteur de 7 buts en 8 matches, sera chargé de porter l'attaque espagnole.Pour le club anglais, qui a fini la saison à une décevante 8e place en Premier League, le match de ce soir sera la dernière occasion de se qualifier pour la Ligue des Champions, puisque le vainqueur de la Ligue Europa y est directement reversé pour la saison à venir.Cette rencontre sera aussi l'occasion pour Séville de se qualifier pour la plus belle compétition européenne. Les Espagnols ont en effet fini 7es de leur championnat à l'issu d'une saison en dents de scie. Ce classement leur assure néanmoins une participation à l'Europa League la saison prochaine.À l'occasion de ce match, les Sévillans dévoileront par ailleurs leur nouvelle tunique qu'ils arboreront lors de la saison 2016-2017.Pour rappel, le match sera retransmis sur Club RTL et débutera à 20h45Par F.Ca.