A Turin, pour raisons sanitaires, les Red Devils n'ont pas eu besoin de trop forcer pour dominer la Real Sociedad (4-0) grâce à leurs deux maîtres à jouer, Bruno Fernandes (27e, 57e) et Marcus Rashford (65e), et à un petit dernier de Reece James (90e). ManU a déjà remporté la Ligue Europa, en 2017.

Comme Manchester United, et pour les mêmes raisons liées au coronavirus, Tottenham a joué un match délocalisé à Budapest, contre les Autrichiens de Wolfsberg. Avec un score quasi-similaire (4-1) grâce à des buts de Son (13e), Gareth Bale (28e), Lucas Moura (34e) et Carlos Vinicius (88e).

Côté italien, l'AS Roma, actuellement 3e de Serie A, a gagné 2-0 sur la pelouse du Sporting Braga, au Portugal.

Mais dans le duel entre anciens vainqueurs de la C1, l'AC Milan a mené 1-0 puis 2-1 contre l'Etoile rouge, à Belgrade, avant de se faire reprendre 2-2 à la dernière minute des arrêts de jeu.

Pendant ce temps, lors d'une première partie de soirée complètement folle (35 buts en 9 matches), Leicester, 3e de Premier League, se contentait d'un match nul et vierge à Prague contre le Slavia (0-0) mais l'Olympiakos faisait parler la poudre (4-2) contre le PSV Eindhoven.

Un autre match totalement débridé a permis aux Young Boys de Berne de battre le Bayer Leverkusen (4-3) alors que, bien plus à l'est de l'Europe, le Dynamo Zagreb s'est imposé à Krasnodar (3-2) mais devra quand même être très vigilant au match retour.

Lille craque, l'Ajax gagne

Sur la pelouse de Benfica, Arsenal a été mené 1-0 suite à un penalty transformé par Pizzi (64e), le capitaine portugais, puis Saka a égalisé trois minutes plus tard (67e) et sorti les Gunners d'un mauvais pas.

La surprise est venue de Grenade, 8e de la Liga, qui a battu les Italiens du Napoli (2-0) et bien préparé le match retour au Stade Diego Armando Maradona, la semaine prochaine.

Pendant ce temps, à Salzbourg, le "sous-marin jaune", surnom officiel de Villareal, 6e de Liga, a lui aussi gagné 2-0, tout comme le Shakhtar Donetsk, demi-finaliste l'an dernier, en Israël chez le Maccabi Tel-Aviv.

Entre les Belges d'Anvers et les Rangers de Glasgow, le suspense a été total et les rebondissements nombreux, jusqu'à la victoire des Ecossais au bout du suspense (4-3), grâce notamment à deux penalties de Barisic. Quant aux Norvégiens de Molde, ils ont été menés 3-1 par les Allemands d'Hoffenheim puis ont fini par égaliser (3-3).

Enfin, le match entre Lille, dans le trio de tête de la Ligue 1, et le prestigieux Ajax Amsterdam, vainqueur de six Coupes d'Europe au total (4 C1, 1 C2, 1 C3), a mis du temps à se décanter, les Néerlandais ne faisant rien de leur domination dans le jeu et la possession.

Les Oranje ont même été menés 1-0 contre le cours du jeu, quand Timothy Weah (72e) a intercepté une passe en retrait de Tagliafico. Mais les Dogues ont craqué en toute fin de match, encaissant un penalty de Tadic (87e) avant de laisser filer au but le remplaçant Brobbey (89e).

A Turin, pour raisons sanitaires, les Red Devils n'ont pas eu besoin de trop forcer pour dominer la Real Sociedad (4-0) grâce à leurs deux maîtres à jouer, Bruno Fernandes (27e, 57e) et Marcus Rashford (65e), et à un petit dernier de Reece James (90e). ManU a déjà remporté la Ligue Europa, en 2017.Comme Manchester United, et pour les mêmes raisons liées au coronavirus, Tottenham a joué un match délocalisé à Budapest, contre les Autrichiens de Wolfsberg. Avec un score quasi-similaire (4-1) grâce à des buts de Son (13e), Gareth Bale (28e), Lucas Moura (34e) et Carlos Vinicius (88e).Côté italien, l'AS Roma, actuellement 3e de Serie A, a gagné 2-0 sur la pelouse du Sporting Braga, au Portugal. Mais dans le duel entre anciens vainqueurs de la C1, l'AC Milan a mené 1-0 puis 2-1 contre l'Etoile rouge, à Belgrade, avant de se faire reprendre 2-2 à la dernière minute des arrêts de jeu.Pendant ce temps, lors d'une première partie de soirée complètement folle (35 buts en 9 matches), Leicester, 3e de Premier League, se contentait d'un match nul et vierge à Prague contre le Slavia (0-0) mais l'Olympiakos faisait parler la poudre (4-2) contre le PSV Eindhoven.Un autre match totalement débridé a permis aux Young Boys de Berne de battre le Bayer Leverkusen (4-3) alors que, bien plus à l'est de l'Europe, le Dynamo Zagreb s'est imposé à Krasnodar (3-2) mais devra quand même être très vigilant au match retour.Lille craque, l'Ajax gagneSur la pelouse de Benfica, Arsenal a été mené 1-0 suite à un penalty transformé par Pizzi (64e), le capitaine portugais, puis Saka a égalisé trois minutes plus tard (67e) et sorti les Gunners d'un mauvais pas. La surprise est venue de Grenade, 8e de la Liga, qui a battu les Italiens du Napoli (2-0) et bien préparé le match retour au Stade Diego Armando Maradona, la semaine prochaine. Pendant ce temps, à Salzbourg, le "sous-marin jaune", surnom officiel de Villareal, 6e de Liga, a lui aussi gagné 2-0, tout comme le Shakhtar Donetsk, demi-finaliste l'an dernier, en Israël chez le Maccabi Tel-Aviv.Entre les Belges d'Anvers et les Rangers de Glasgow, le suspense a été total et les rebondissements nombreux, jusqu'à la victoire des Ecossais au bout du suspense (4-3), grâce notamment à deux penalties de Barisic. Quant aux Norvégiens de Molde, ils ont été menés 3-1 par les Allemands d'Hoffenheim puis ont fini par égaliser (3-3).Enfin, le match entre Lille, dans le trio de tête de la Ligue 1, et le prestigieux Ajax Amsterdam, vainqueur de six Coupes d'Europe au total (4 C1, 1 C2, 1 C3), a mis du temps à se décanter, les Néerlandais ne faisant rien de leur domination dans le jeu et la possession.Les Oranje ont même été menés 1-0 contre le cours du jeu, quand Timothy Weah (72e) a intercepté une passe en retrait de Tagliafico. Mais les Dogues ont craqué en toute fin de match, encaissant un penalty de Tadic (87e) avant de laisser filer au but le remplaçant Brobbey (89e).