Dans le groupe C, le Standard ne peut se permettre un second faux-pas face aux Suédois d'Elsfborg après sa défaite à domicile contre Esbjerg (1-2).

Face aux Danois, les Liégeois ont bien entamé la rencontre avant de mettre le frein à main, ce dont a profité l'adversaire. Manifestement, les Rouches avaient sous-estimé leurs adversaires, qui ne basaient pas leur football uniquement sur leurs qualités physiques. En fin de rencontre, le Standard a de nouveau repris la direction des opérations mais ses attaquants, notamment Batshuayi, n'ont pas concrétisé cette suprématie.

Une autre raison du seul revers essuyé par le Standard depuis le début de la saison est la trop grande rotation effectuée par Guy Luzon. Le coach israélien n'aligne pas deux fois la même équipe mais depuis cet échec, il se montrera moins "expérimental" sur la scène européenne. Ce sont en tout cas les enseignements du dernier entraînement donné au Sart-Tilman.

Comme la rencontre se déroulera sur synthétique, Luzon accordera sans doute la préférence à des joueurs techniques. Carcela, qui était suspendu lors de la première journée, pourrait donc débuter la rencontre. Van Damme, qui s'est plaint du dos et a quitté le terrain avant la fin dimanche au Cercle Bruges par mesure de précaution, s'est entraîné normalement. Yohann Thuram revient dans le noyau tandis que Julien de Sart et Tal Ben Haim sont forfaits tout comme De Camargo blessé à la cheville.

Pour sa part, Elfsborg a changé de coach lundi. Jörgen Lennartsson a été remplacé par l'entraîneur des jeunes et ancien international Klas Ingesson, que l'on a connu au FC Malinois début des années 90.

Zulte ne doit pas oublier de marquer

Dans le groupe D, Zulte Waregem se rend au Rubin Kazan, qui s'est imposé (2-5) au NK Maribor. Mais les Russes ne pourront pas compter sur leur buteur José Rondon, qui s'est occasionné une fracture du pied le week-end dernier.

Francky Dury tablera sur les joueurs, qui ont battu Lokeren en championnat. Steve Colpaert, Mbaye Leye et Bruno Godeau, qui s'entraînent individuellement ne sont pas du voyage.

Contre Wigan, Zulte Waregem a oublié de marquer. La défense n'est pas le point fort de Rubin Kazan depuis le début de la saison et des joueurs comme Gonzalez Navas et Oleg Kuzmin, avertis à Maribor, ne sont pas au mieux de leur forme. A Zulte, Thorgan Hazard, Kjens Naessens et Kara sont sous la menace d'une suspension.

Genk-Thoune n'attire pas les foules

Dans le groupe G, le Racing Genk ne sera soutenu que par 10.000 spectateurs contre Thoune. Après le succès lors de la première journée au Dynamo Kiev (0-1),la direction s'attendait à plus même si le nom du club suisse ne fait pas rêver.

En plus, Thoune ne tourne pas en championnat où il est 8e sur dix avec 10 points en 10 matches. Cela n'a pas empêché Derrick Tshimanga de déclarer lors de la conférence de presse de mercredi qu'il s'attendait à un match très physique après avoir écouté le débriefing des scouts qui ont suivi Thoune à trois reprises.

Mario Been a sélectionné : Kara, Tshimanga, Koulibaly, Ojo, Vossen, Gorius, Hamalainen, Camus, Anele, Simaeys, Buffel, Van Hout, De Ceulaer, Köteles, Limbombe, Ayub, Schrijvers, Gerkens, Kumordzi et Baerts. Hyland, Joseph-Monrose, Mboyo et Muzaqi sont forfaits.

Dans le groupe C, le Standard ne peut se permettre un second faux-pas face aux Suédois d'Elsfborg après sa défaite à domicile contre Esbjerg (1-2). Face aux Danois, les Liégeois ont bien entamé la rencontre avant de mettre le frein à main, ce dont a profité l'adversaire. Manifestement, les Rouches avaient sous-estimé leurs adversaires, qui ne basaient pas leur football uniquement sur leurs qualités physiques. En fin de rencontre, le Standard a de nouveau repris la direction des opérations mais ses attaquants, notamment Batshuayi, n'ont pas concrétisé cette suprématie. Une autre raison du seul revers essuyé par le Standard depuis le début de la saison est la trop grande rotation effectuée par Guy Luzon. Le coach israélien n'aligne pas deux fois la même équipe mais depuis cet échec, il se montrera moins "expérimental" sur la scène européenne. Ce sont en tout cas les enseignements du dernier entraînement donné au Sart-Tilman. Comme la rencontre se déroulera sur synthétique, Luzon accordera sans doute la préférence à des joueurs techniques. Carcela, qui était suspendu lors de la première journée, pourrait donc débuter la rencontre. Van Damme, qui s'est plaint du dos et a quitté le terrain avant la fin dimanche au Cercle Bruges par mesure de précaution, s'est entraîné normalement. Yohann Thuram revient dans le noyau tandis que Julien de Sart et Tal Ben Haim sont forfaits tout comme De Camargo blessé à la cheville. Pour sa part, Elfsborg a changé de coach lundi. Jörgen Lennartsson a été remplacé par l'entraîneur des jeunes et ancien international Klas Ingesson, que l'on a connu au FC Malinois début des années 90. Zulte ne doit pas oublier de marquer Dans le groupe D, Zulte Waregem se rend au Rubin Kazan, qui s'est imposé (2-5) au NK Maribor. Mais les Russes ne pourront pas compter sur leur buteur José Rondon, qui s'est occasionné une fracture du pied le week-end dernier. Francky Dury tablera sur les joueurs, qui ont battu Lokeren en championnat. Steve Colpaert, Mbaye Leye et Bruno Godeau, qui s'entraînent individuellement ne sont pas du voyage. Contre Wigan, Zulte Waregem a oublié de marquer. La défense n'est pas le point fort de Rubin Kazan depuis le début de la saison et des joueurs comme Gonzalez Navas et Oleg Kuzmin, avertis à Maribor, ne sont pas au mieux de leur forme. A Zulte, Thorgan Hazard, Kjens Naessens et Kara sont sous la menace d'une suspension. Genk-Thoune n'attire pas les foules Dans le groupe G, le Racing Genk ne sera soutenu que par 10.000 spectateurs contre Thoune. Après le succès lors de la première journée au Dynamo Kiev (0-1),la direction s'attendait à plus même si le nom du club suisse ne fait pas rêver. En plus, Thoune ne tourne pas en championnat où il est 8e sur dix avec 10 points en 10 matches. Cela n'a pas empêché Derrick Tshimanga de déclarer lors de la conférence de presse de mercredi qu'il s'attendait à un match très physique après avoir écouté le débriefing des scouts qui ont suivi Thoune à trois reprises. Mario Been a sélectionné : Kara, Tshimanga, Koulibaly, Ojo, Vossen, Gorius, Hamalainen, Camus, Anele, Simaeys, Buffel, Van Hout, De Ceulaer, Köteles, Limbombe, Ayub, Schrijvers, Gerkens, Kumordzi et Baerts. Hyland, Joseph-Monrose, Mboyo et Muzaqi sont forfaits.