Le champion d'Italie et leader de la Serie A, l'un des grands favoris de la compétition, a forcé à deux reprises la défense des Turcs, grâce à Osvaldo et Pogba, et devrait poursuivre sa route, avec dans son viseur la finale du 14 mai dans son antre de la Juventus Arena.

En revanche, c'est déjà presque terminé pour l'Ajax Amsterdam, humilié devant son public de l'ArenA par Salzbourg (3-0).

La Fiorentina, autre représentant italien, a elle aussi déjà un pied au prochain tour après son large succès chez les Danois d'Esbjerg (3-1).

La suite s'annonce beaucoup plus compliquée pour la Lazio Rome, battue au stade olympique par le Ludogorets Razgrad (1-0).

Tout reste possible entre Swansea et Naples (0-0) avec un léger avantage au club italien.

Le Benfica Lisbonne, vainqueur sur la pelouse du PAOK Salonique (1-0), est de son côté en ballottage favorable et peut remercier Lima, auteur du but salvateur, comme le FC Séville, qui a ramené le nul de Maribor (2-2), tandis que le FC Porto, tenu en échec par Francfort (2-2), est mal en point.

Tottenham, 5e de Premier League, a subi la loi de Dnipropetrovsk (1-0) mais a les moyens de renverser la vapeur dans une semaine.

A Odessa, qui accueillait Lyon (0-0), les affrontements sanglants à Kiev entre manifestants de l'opposition et les forces de l'ordre, qui ont fait une centaine de morts en trois jours, étaient dans tous les esprits et une minute de silence a précédé le coup d'envoi. Si le match entre le Dynamo Kiev et Valence (0-2) a été délocalisé à Chypre par l'UEFA en raison de la "situation sécuritaire", le Tchernomorets avait été autorisé à accueillir l'OL.

La rencontre a été très équilibrée entre une formation ukrainienne en pleine trêve hivernale et des Lyonnais, qui avaient laissé la quasi-totalité de leurs titulaires à la maison en prévision du déplacement à Lille, capital pour l'accession au podium en championnat de France.

Le champion d'Italie et leader de la Serie A, l'un des grands favoris de la compétition, a forcé à deux reprises la défense des Turcs, grâce à Osvaldo et Pogba, et devrait poursuivre sa route, avec dans son viseur la finale du 14 mai dans son antre de la Juventus Arena. En revanche, c'est déjà presque terminé pour l'Ajax Amsterdam, humilié devant son public de l'ArenA par Salzbourg (3-0). La Fiorentina, autre représentant italien, a elle aussi déjà un pied au prochain tour après son large succès chez les Danois d'Esbjerg (3-1). La suite s'annonce beaucoup plus compliquée pour la Lazio Rome, battue au stade olympique par le Ludogorets Razgrad (1-0). Tout reste possible entre Swansea et Naples (0-0) avec un léger avantage au club italien. Le Benfica Lisbonne, vainqueur sur la pelouse du PAOK Salonique (1-0), est de son côté en ballottage favorable et peut remercier Lima, auteur du but salvateur, comme le FC Séville, qui a ramené le nul de Maribor (2-2), tandis que le FC Porto, tenu en échec par Francfort (2-2), est mal en point. Tottenham, 5e de Premier League, a subi la loi de Dnipropetrovsk (1-0) mais a les moyens de renverser la vapeur dans une semaine. A Odessa, qui accueillait Lyon (0-0), les affrontements sanglants à Kiev entre manifestants de l'opposition et les forces de l'ordre, qui ont fait une centaine de morts en trois jours, étaient dans tous les esprits et une minute de silence a précédé le coup d'envoi. Si le match entre le Dynamo Kiev et Valence (0-2) a été délocalisé à Chypre par l'UEFA en raison de la "situation sécuritaire", le Tchernomorets avait été autorisé à accueillir l'OL. La rencontre a été très équilibrée entre une formation ukrainienne en pleine trêve hivernale et des Lyonnais, qui avaient laissé la quasi-totalité de leurs titulaires à la maison en prévision du déplacement à Lille, capital pour l'accession au podium en championnat de France.