Laurent Depoître n'étant pas qualifié pour cette rencontre, Jess Thorup a reconduit la même équipe qu'à l'aller. Ne devant pas affronter un assaut en règle de Viitorul, La Gantoise a débuté la rencontre en mode basse consommation. Bien que jouant avec le frein à main, les Buffalos ont hérité de la première occasion de but par Yaremchuk sur un service de Nana Asare (13e). Comme Gand n'était pas aussi tranchant en attaque et volontaire en perte de balle que jeudi dernier, la formation roumaine a pris le dessus sans vraiment inquiéter Thomas Kaminski. Le match se traînait quand Yaremchuk a reçu le ballon au terme d'une phase confuse dans le rectangle roumain (38e, 0-1).

En début de seconde période, Asare a involontairement redonné du piment à la rencontre en poussant Iancu dans le rectangle. L'attaquant roumain en a profité pour remettre les deux équipes à égalité (47e, 1-1). Malgré les montées au jeu de Louis Verstraete (57e) et de Roman Bezus (59e) à la place de Brecht Dejaegere et Yuya Kubo, La Gantoise n'avait rien montré quand Viitorul a bénéficié d'un second penalty pour une faute de main de Vadis Odjidja. Après avoir tiré le premier penalty à droite, Iancu a porté son équipe au commandement en plaçant le ballon de l'autre côté (61e, 2-1).

Comme il ne manquait plus que deux goals pour la qualification, Gheorghe Hagi, le coach de Viitorul, a lancé Eric Pereira pour Andrei Artean (62e) et Andreias Calcan pour George Ganea (72e). La Gantoise a joué avec le feu et Kaminski s'est montré très attentif sur un tir de Calcan (80e). Dans la foulée, Les Buffalos ont dessiné une bonne combinaison ponctuée par une tentative de Yaremchuk (82e).

Au tour suivant, les Gantois affronteront soit le Levski Sofia soit l'AEK Larnaca.