Pour sa troisième sortie européenne de la saison, le Racing Genk s'est imposé 1-0 sans briller. Une victoire sans encaisser qui pourrait toutefois s'avérer importante en vue d'une qualification pour les barrages de la compétition.

Grâce à un début de partie à son avantage avec les tentatives de Pozuelo (7e) et Karelis (10e), le Racing Genk a pris les devants à la demi-heure de jeu via Leon Bailey qui profita d'un bon service de Karelis pour faire mouche (1-0, 31e).

Au retour des vestiaires, Samatta ne réussit pas à ajuster sa tête et manqua de peu le break (58e). A la 73e minute, les Limbourgeois échappèrent au pire en concédant une dangereuse occasion à Sean Maguire, qui n'eut cependant pas la lucidité suffisante pour l'exploiter.

Au terme d'un second acte bien monotone, le Racing Genk s'imposa finalement sur le plus petit des écarts (1-0) et devra batailler jusqu'au bout lors du match retour prévu le jeudi 4 août en Irlande.

Pour sa troisième sortie européenne de la saison, le Racing Genk s'est imposé 1-0 sans briller. Une victoire sans encaisser qui pourrait toutefois s'avérer importante en vue d'une qualification pour les barrages de la compétition. Grâce à un début de partie à son avantage avec les tentatives de Pozuelo (7e) et Karelis (10e), le Racing Genk a pris les devants à la demi-heure de jeu via Leon Bailey qui profita d'un bon service de Karelis pour faire mouche (1-0, 31e). Au retour des vestiaires, Samatta ne réussit pas à ajuster sa tête et manqua de peu le break (58e). A la 73e minute, les Limbourgeois échappèrent au pire en concédant une dangereuse occasion à Sean Maguire, qui n'eut cependant pas la lucidité suffisante pour l'exploiter. Au terme d'un second acte bien monotone, le Racing Genk s'imposa finalement sur le plus petit des écarts (1-0) et devra batailler jusqu'au bout lors du match retour prévu le jeudi 4 août en Irlande.