Pourtant, les Buffalos ont rapidement mené à la marque par Kalifa Coulibaly (1e). Mais le moteur gantois s'est enrayé et les Taupes ont fait la différence par Marlos (36e, pen.), Taison (41e), Taras Stepanenko (45e+3), Fred (68e) et Ferreyra (87e). Jérémy Perbet (83e) et Danijel Milicevic (89e) ont réduit la marque. L'autre match, Braga-Konyaspor, s'est terminé par la victoire des Portugais (3-1), qui prennent la deuxième place avec 5 points, un de plus que Gand (4). Le Shakhtar (12 points) est qualifié et Konyaspor est éliminé (1 point).

Les Buffalos ne pouvaient espérer meilleur démarrage: Coulibaly a ouvert la marque après 19 secondes à peine (1e, 1-0). Un départ de rêve que Milicevic, Moses Simon et Rami Gershon auraient pu encore embellir. Mais le Serbe a mal botté un coup franc (9e), le Nigérian a placé le ballon dans les mains d'Andriy Pyatov (20e) et l'Israélien a manqué sa reprise de la tête sur coup de coin (25e).

Pour l'occasion, Hein Vanhaezebrouck avait remis Jacob Rinne dans le but à la place de Yannick Thoelen, qui n'avait pourtant pas démérité lors de ses sorties. Un choix malheureux: le Suédois a manqué sa première balle et sur le développement de l'action, Gershon a commis un penalty que Marlos a transformé (36e, 1-1). Le Shakhtar, qui jusque-là traînait la jambe, a remis les choses en place par Taison (41e, 1-2). S'ils espéraient réussir un coup, les Buffalos ont déchanté lorsque sur corner, Stepanenko a profité d'une hésitation de Rinne (45e+3, 1-3).

Les Brésiliens du Shakhtar avaient trouvé la bonne cadence et Fred a enlevé tout espoir aux Gantois, pour autant qu'ils en avaient encore (68e, 1-4). Le coup d'éclat de Perbet n'a pas changé grand-chose à la physionomie de la rencontre (83e, 2-4). Ferreyra a permis aux Ukrainiens de marquer cinq buts comme à l'aller (87e). Le Shakhtar a fait carton plein malgré un dernier soubresaut de Milicevic (89e, 3-5).

Pourtant, les Buffalos ont rapidement mené à la marque par Kalifa Coulibaly (1e). Mais le moteur gantois s'est enrayé et les Taupes ont fait la différence par Marlos (36e, pen.), Taison (41e), Taras Stepanenko (45e+3), Fred (68e) et Ferreyra (87e). Jérémy Perbet (83e) et Danijel Milicevic (89e) ont réduit la marque. L'autre match, Braga-Konyaspor, s'est terminé par la victoire des Portugais (3-1), qui prennent la deuxième place avec 5 points, un de plus que Gand (4). Le Shakhtar (12 points) est qualifié et Konyaspor est éliminé (1 point). Les Buffalos ne pouvaient espérer meilleur démarrage: Coulibaly a ouvert la marque après 19 secondes à peine (1e, 1-0). Un départ de rêve que Milicevic, Moses Simon et Rami Gershon auraient pu encore embellir. Mais le Serbe a mal botté un coup franc (9e), le Nigérian a placé le ballon dans les mains d'Andriy Pyatov (20e) et l'Israélien a manqué sa reprise de la tête sur coup de coin (25e).Pour l'occasion, Hein Vanhaezebrouck avait remis Jacob Rinne dans le but à la place de Yannick Thoelen, qui n'avait pourtant pas démérité lors de ses sorties. Un choix malheureux: le Suédois a manqué sa première balle et sur le développement de l'action, Gershon a commis un penalty que Marlos a transformé (36e, 1-1). Le Shakhtar, qui jusque-là traînait la jambe, a remis les choses en place par Taison (41e, 1-2). S'ils espéraient réussir un coup, les Buffalos ont déchanté lorsque sur corner, Stepanenko a profité d'une hésitation de Rinne (45e+3, 1-3).Les Brésiliens du Shakhtar avaient trouvé la bonne cadence et Fred a enlevé tout espoir aux Gantois, pour autant qu'ils en avaient encore (68e, 1-4). Le coup d'éclat de Perbet n'a pas changé grand-chose à la physionomie de la rencontre (83e, 2-4). Ferreyra a permis aux Ukrainiens de marquer cinq buts comme à l'aller (87e). Le Shakhtar a fait carton plein malgré un dernier soubresaut de Milicevic (89e, 3-5).