Peter Maes, l'entraîneur de Lokeren, avait prévenu avant la rencontre: "nous n'entrons pas dans cette Europa League pour faire de la figuration". Il n'a pas menti. La victoire de ses joueurs contre Hull City, en barrages aller de la compétition, place le vainqueur de la dernière Coupe de Belgique dans de belles dispositions pour continuer son parcours européen.

Steve Bruce, le manager de Hull City, n'a pas aligné son équipe-type au Daknam, loin de là. En revanche, Peter Maes récupérait l'attaquant brésilien Junior Dutra, blessé après un excellent début de championnat.

Lokeren, très souvent spectateur dans cette rencontre, a pourtant réussi à résister aux nombreuses attaques des Tigers. La première "tentative" belge est tombée à la demi-heure de jeu lorsque De Pauw a repris hors cadre, mais de peu, un coup franc botté par Remacle à son intention. Il fut encore plus précis à la 49e, mais le gardien McGregor justifia sa flatteuse réputation.

Si le Sporting a eu du mal à déjouer l'organisation de Hull City, cela n'a pas empêché le jeune Hans Vanaken de libérer les Lokerenois en profitant d'une grossière erreur de McGregor, jusque-là irréprochable dans les buts anglais (1-0, 58e). Mc Gregor se racheta ensuite en réalisant deux brillantes interventions. Verhulst sauva également les meubles sur un tir de Meyler (84e), mais le score n'évoluera plus.

"Avant le match, j'aurais signé pour ce résultat", a déclaré Peter Maes, après le match. "Je pense que notre niveau dans cette rencontre fut plus haut que l'an dernier contre Plzen. Nous avons montré trop de respect durant les vingt premières minutes. Ils nous ont mis une grosse pression, à laquelle nous n'avons pas directement trouvé une réponse. Passé cette période, Hull est descendu d'un cran et nous sommes mieux rentrés dans le match. Nos défenseurs ont commencé à jouer plus haut, tout comme le reste de l'équipe. C'est ainsi que nous avons pris les commandes du match. Après le 1-0, nous avons même des occasions pour faire 2-0. Je ne suis pas mécontent du résultat. Je m'attends à un accueil chaud là-bas en Angleterre."

Bruges, pour oublier l'échec de l'année dernière

Le Club Bruges a lui aussi fait un grand pas vers l'accession aux poules de l'Europa League en allant s'imposer 1-2 à Saint-Gall, où le GCZ a trouvé refuge, étant obligé de préserver sa pelouse en vue du meeting de Diamond League la semaine prochaine.

Après seulement une minute de jeu, Victor Vazquez a raté l'immanquable. Seul devant le but après avoir passé le gardien, son tir a heurté le poteau. Huit minutes plus tard, les Suisses ne se sont pas fait prier pour ouvrir la marque, via Lang, esseulé à droite du rectangle.

Mais la réaction des Blauw en Zwart ne s'est pas fait attendre. En deux minutes, Jahic (c.s.c., 14e) et Vazquez (15e), auteur d'une très belle prestation, ont inversé la tendance.

En deuxième mi-temps, l'équipe de Michel Preud'homme a contrôlé les débats grâce notamment à un Fernando Menegazzo très précieux au milieu de terrain. Le Club est donc en bonne posture pour oublier l'échec cuisant de la saison passée, où il n'avait pas été capable de passer le 3e tour des qualifications face au Slask Wroclaw. Les Brugeois auraient pu à plusieurs reprises alourdir le score. Espérons pour eux que ces occasions manquées ne s'avéreront pas déterminantes lorsqu'il faudra faire les comptes après les 90 minutes du retour...

Les matches retour sont prévus pour le jeudi 28 août.

Peter Maes, l'entraîneur de Lokeren, avait prévenu avant la rencontre: "nous n'entrons pas dans cette Europa League pour faire de la figuration". Il n'a pas menti. La victoire de ses joueurs contre Hull City, en barrages aller de la compétition, place le vainqueur de la dernière Coupe de Belgique dans de belles dispositions pour continuer son parcours européen.Steve Bruce, le manager de Hull City, n'a pas aligné son équipe-type au Daknam, loin de là. En revanche, Peter Maes récupérait l'attaquant brésilien Junior Dutra, blessé après un excellent début de championnat.Lokeren, très souvent spectateur dans cette rencontre, a pourtant réussi à résister aux nombreuses attaques des Tigers. La première "tentative" belge est tombée à la demi-heure de jeu lorsque De Pauw a repris hors cadre, mais de peu, un coup franc botté par Remacle à son intention. Il fut encore plus précis à la 49e, mais le gardien McGregor justifia sa flatteuse réputation.Si le Sporting a eu du mal à déjouer l'organisation de Hull City, cela n'a pas empêché le jeune Hans Vanaken de libérer les Lokerenois en profitant d'une grossière erreur de McGregor, jusque-là irréprochable dans les buts anglais (1-0, 58e). Mc Gregor se racheta ensuite en réalisant deux brillantes interventions. Verhulst sauva également les meubles sur un tir de Meyler (84e), mais le score n'évoluera plus."Avant le match, j'aurais signé pour ce résultat", a déclaré Peter Maes, après le match. "Je pense que notre niveau dans cette rencontre fut plus haut que l'an dernier contre Plzen. Nous avons montré trop de respect durant les vingt premières minutes. Ils nous ont mis une grosse pression, à laquelle nous n'avons pas directement trouvé une réponse. Passé cette période, Hull est descendu d'un cran et nous sommes mieux rentrés dans le match. Nos défenseurs ont commencé à jouer plus haut, tout comme le reste de l'équipe. C'est ainsi que nous avons pris les commandes du match. Après le 1-0, nous avons même des occasions pour faire 2-0. Je ne suis pas mécontent du résultat. Je m'attends à un accueil chaud là-bas en Angleterre."Bruges, pour oublier l'échec de l'année dernièreLe Club Bruges a lui aussi fait un grand pas vers l'accession aux poules de l'Europa League en allant s'imposer 1-2 à Saint-Gall, où le GCZ a trouvé refuge, étant obligé de préserver sa pelouse en vue du meeting de Diamond League la semaine prochaine.Après seulement une minute de jeu, Victor Vazquez a raté l'immanquable. Seul devant le but après avoir passé le gardien, son tir a heurté le poteau. Huit minutes plus tard, les Suisses ne se sont pas fait prier pour ouvrir la marque, via Lang, esseulé à droite du rectangle.Mais la réaction des Blauw en Zwart ne s'est pas fait attendre. En deux minutes, Jahic (c.s.c., 14e) et Vazquez (15e), auteur d'une très belle prestation, ont inversé la tendance.En deuxième mi-temps, l'équipe de Michel Preud'homme a contrôlé les débats grâce notamment à un Fernando Menegazzo très précieux au milieu de terrain. Le Club est donc en bonne posture pour oublier l'échec cuisant de la saison passée, où il n'avait pas été capable de passer le 3e tour des qualifications face au Slask Wroclaw. Les Brugeois auraient pu à plusieurs reprises alourdir le score. Espérons pour eux que ces occasions manquées ne s'avéreront pas déterminantes lorsqu'il faudra faire les comptes après les 90 minutes du retour...Les matches retour sont prévus pour le jeudi 28 août.