Les villes-hôtes de l'Euro 2020 ont jusqu'au 19 avril pour remettre un plan d'accueil des supporters à l'UEFA, qui refuse que la compétition se déroule à huis clos.

Dans cette course contre-la-montre, Saint-Pétersbourg, où se déroulera deux matches des Diables (contre la Russie et la Finlande), semble être la ville la plus déterminée et avancée - avec Budapest- pour accueillir des spectateurs en nombre.

La ville russe a déjà annoncé vouloir remplir son stade à 50%. Une augmentation de cette jauge pourrait même être prévue dans les jours qui suivent. Pour le supporter étranger qui possède son billet, le flou persiste cependant. Les fans des Diables sont liés à la situation sanitaire en Belgique, mais aussi à celle du pays d'accueil. S'ajoutent à cela les doutes entourant le passeport vaccinal et les vols disponibles.

Dans ce brouillard presque total, à moins de deux mois du début de la compétition, une lueur d'espoir existe. En particulier pour les supporters belges qui ont leur billet pour les matchs de Diables à Saint-Pétersbourg.

Sur son site officiel, l'UEFA évoque en effet "des dérogations pour les détenteurs et détentrices de billets pour des matches à Saint-Pétersbourg", qui sont en cours de mise en place. "Une procédure de dérogation de voyage pour les spectateurs de l'EURO est actuellement en cours de développement et sera en place pour couvrir tous les matches de l'UEFA EURO 2020 organisés à Saint-Pétersbourg. Cette dérogation permettra l'entrée en Russie des étrangères et étrangers en possession de billets de match. La dérogation exemption s'applique à la fois au grand public et aux détentrices et détenteurs de billets des associations nationales participantes."

L'instance européenne précise tout de même que "les restrictions de déplacement liées à la pandémie de COVID-19 sont en constante évolution. Il peut donc être très difficile de planifier votre voyage vers une ville de l'EURO depuis l'étranger." Reste à voir, aussi, les conditions pour quitter le territoire belge. Pour rappel, les supporters belges en possession d'une place pour l'Euro ont jusqu'au 22 avril pour demander un remboursement total.

Si la prudence reste de mise, cette information passée inaperçue pourrait redonner un peu d'espoir aux fans des Diables en possession de leur billet pour Saint-Pétersbourg.

Les villes-hôtes de l'Euro 2020 ont jusqu'au 19 avril pour remettre un plan d'accueil des supporters à l'UEFA, qui refuse que la compétition se déroule à huis clos. Dans cette course contre-la-montre, Saint-Pétersbourg, où se déroulera deux matches des Diables (contre la Russie et la Finlande), semble être la ville la plus déterminée et avancée - avec Budapest- pour accueillir des spectateurs en nombre. La ville russe a déjà annoncé vouloir remplir son stade à 50%. Une augmentation de cette jauge pourrait même être prévue dans les jours qui suivent. Pour le supporter étranger qui possède son billet, le flou persiste cependant. Les fans des Diables sont liés à la situation sanitaire en Belgique, mais aussi à celle du pays d'accueil. S'ajoutent à cela les doutes entourant le passeport vaccinal et les vols disponibles.Dans ce brouillard presque total, à moins de deux mois du début de la compétition, une lueur d'espoir existe. En particulier pour les supporters belges qui ont leur billet pour les matchs de Diables à Saint-Pétersbourg.Sur son site officiel, l'UEFA évoque en effet "des dérogations pour les détenteurs et détentrices de billets pour des matches à Saint-Pétersbourg", qui sont en cours de mise en place. "Une procédure de dérogation de voyage pour les spectateurs de l'EURO est actuellement en cours de développement et sera en place pour couvrir tous les matches de l'UEFA EURO 2020 organisés à Saint-Pétersbourg. Cette dérogation permettra l'entrée en Russie des étrangères et étrangers en possession de billets de match. La dérogation exemption s'applique à la fois au grand public et aux détentrices et détenteurs de billets des associations nationales participantes." L'instance européenne précise tout de même que "les restrictions de déplacement liées à la pandémie de COVID-19 sont en constante évolution. Il peut donc être très difficile de planifier votre voyage vers une ville de l'EURO depuis l'étranger." Reste à voir, aussi, les conditions pour quitter le territoire belge. Pour rappel, les supporters belges en possession d'une place pour l'Euro ont jusqu'au 22 avril pour demander un remboursement total.Si la prudence reste de mise, cette information passée inaperçue pourrait redonner un peu d'espoir aux fans des Diables en possession de leur billet pour Saint-Pétersbourg.