Le round d'observation durait un quart d'heure. Puis la France accélérait. Après une tête de Paul Pogba au-dessus (16e) et un tir de Kylian Mbappé repoussé par Manuel Neuer (17e), les Bleus prenaient l'avantage à la 20e minute. Pogba lançait Lucas Hernandez sur la gauche. Le latéral centrait à ras de terre. Mats Hummels devançait Mbappé, mais envoyait le ballon dans son propre but. La réaction allemande passait par Thomas Müller, dont la tête échouait à côté (24e). Ilkay Gündogan manquait lui aussi de précision en bonne position (38e).

La seconde période commençait avec une grosse occasion de chaque côté. Lancé par Mbappé, Adrien Rabiot, décalé sur la gauche, frappait du gauche, le poteau repoussait (52e). Dans la foulée, Serge Gnabry reprenait au deuxième poteau un centre de Robin Gosens, le ballon terminait de peu au-dessus (54e). L'Allemagne haussait considérablement le rythme, mais la France restait menaçante en contre. Sur l'un d'eux, Kylian Mbappé trompait Manuel Neuer d'une frappe enroulée avant de voir l'arbitre Carlos del Cerro Grande annuler son but pour hors-jeu (66e). L'attaquant français prenait ensuite de vitesse Hummels et filait vers le but, le défenseur allemand réussissait un tacle au dernier moment pour l'empêcher de tirer (80e).

A cinq minutes de la fin, l'arbitre annulait, après intervention du VAR, un nouveau but aux Bleus, cette fois à Karim Benzema pour un hors-jeu de Mbappé lors d'un contre rondement mené. Malgré un forcing final, l'Allemagne ne parvenait pas à se créer de réelles opportunités pour revenir au score.

Dans l'autre rencontre du groupe, plus tôt dans la journée, le Portugal, tenant du titre, s'est imposé 0-3 face à la Hongrie. Le champion d'Europe et le champion du monde comptent 3 points chacun, l'Allemagne et la Hongrie restent bloquées à 0. Lors de la prochaine journée, le 19 juin, la France affrontera la Hongrie à Budapest (15h00) tandis que l'Allemagne défiera le Portugal à Munich (18h00). Vingt-quatre nations participent à cet Euro, organisé dans onze pays. Les deux premiers de chacun des six groupes et les quatre meilleurs troisièmes se qualifient en huitièmes de finale.

Le round d'observation durait un quart d'heure. Puis la France accélérait. Après une tête de Paul Pogba au-dessus (16e) et un tir de Kylian Mbappé repoussé par Manuel Neuer (17e), les Bleus prenaient l'avantage à la 20e minute. Pogba lançait Lucas Hernandez sur la gauche. Le latéral centrait à ras de terre. Mats Hummels devançait Mbappé, mais envoyait le ballon dans son propre but. La réaction allemande passait par Thomas Müller, dont la tête échouait à côté (24e). Ilkay Gündogan manquait lui aussi de précision en bonne position (38e). La seconde période commençait avec une grosse occasion de chaque côté. Lancé par Mbappé, Adrien Rabiot, décalé sur la gauche, frappait du gauche, le poteau repoussait (52e). Dans la foulée, Serge Gnabry reprenait au deuxième poteau un centre de Robin Gosens, le ballon terminait de peu au-dessus (54e). L'Allemagne haussait considérablement le rythme, mais la France restait menaçante en contre. Sur l'un d'eux, Kylian Mbappé trompait Manuel Neuer d'une frappe enroulée avant de voir l'arbitre Carlos del Cerro Grande annuler son but pour hors-jeu (66e). L'attaquant français prenait ensuite de vitesse Hummels et filait vers le but, le défenseur allemand réussissait un tacle au dernier moment pour l'empêcher de tirer (80e). A cinq minutes de la fin, l'arbitre annulait, après intervention du VAR, un nouveau but aux Bleus, cette fois à Karim Benzema pour un hors-jeu de Mbappé lors d'un contre rondement mené. Malgré un forcing final, l'Allemagne ne parvenait pas à se créer de réelles opportunités pour revenir au score. Dans l'autre rencontre du groupe, plus tôt dans la journée, le Portugal, tenant du titre, s'est imposé 0-3 face à la Hongrie. Le champion d'Europe et le champion du monde comptent 3 points chacun, l'Allemagne et la Hongrie restent bloquées à 0. Lors de la prochaine journée, le 19 juin, la France affrontera la Hongrie à Budapest (15h00) tandis que l'Allemagne défiera le Portugal à Munich (18h00). Vingt-quatre nations participent à cet Euro, organisé dans onze pays. Les deux premiers de chacun des six groupes et les quatre meilleurs troisièmes se qualifient en huitièmes de finale.