L'Ukraine va devoir modifier le maillot qu'elle envisageait de porter durant l'Euro de football qui débute vendredi. A la demande de la Russie qui avait porté plainte officiellement mardi, l'UEFA a décidé d'imposer à l'Ukraine de modifier son maillot jugé "politique".

Les maillots ukrainiens arborent la carte de l'Ukraine, Crimée incluse, une région que Moscou a annexée en 2014, ainsi que des territoires de l'Est, contrôlés par des séparatistes pro-russes. Cette carte correspond aux frontières reconnues du pays. Y figurent également les slogans "Gloire à l'Ukraine ! Gloire aux Héros !", formules tirées d'un chant patriotique et devenues un cri de ralliement lors du soulèvement populaire de Maïdan, en 2014, qui avait évincé un président soutenu par le Kremlin, Viktor Ianoukovitch. "Après une analyse plus approfondie", ce slogan est "clairement de nature politique" et "doit donc être retiré (...) en vue des matches de compétition de l'UEFA", a déclaré l'instance dirigeante du football en Europe.

L'Ukraine veut "négocier" avec l'UEFA pour garder inchangé son maillot. "L'association ukrainienne de football (AUF) mène des négociations afin de maintenir ce slogan sur le maillot puisque l'UEFA avait précédemment approuvé la tenue et tous ses éléments, y compris la phrase +Gloire aux héros+", a déclaré le service de presse de la Fédération.

L'UEFA a en revanche validé la carte de l'Ukraine figurant sur le maillot et incluant la Crimée, que Moscou a annexée en 2014, rappelant qu'elle correspondait aux frontières internationalement reconnues du pays.

Elle a également rejeté la protestation russe visant le slogan "Gloire à l'Ukraine", approuvé par l'UEFA depuis 2018. La double formule "Gloire à l'Ukraine! Gloire aux Héros", tirée d'un chant patriotique, était devenue un cri de ralliement lors du soulèvement populaire pro-occidental de Maïdan, en 2014, qui avait évincé un président soutenu par le Kremlin, Viktor Ianoukovitch. La présidence ukrainienne a de son côté mis en garde l'UEFA contre des décisions prises sous "influence politique".

"L'Ukraine respecte les décisions de l'UEFA qui doivent être prises sans aucune influence politique et aucune ingérence", a déclaré la présidence dans un communiqué. Les slogans "Gloire à l'Ukraine!" et "Gloire aux héros!" sont "gravés dans l'âme de chaque Ukrainien, ils nous unissent" et "nous aident à "défendre notre Ukraine", a-t-elle poursuivi.

L'Ukraine va devoir modifier le maillot qu'elle envisageait de porter durant l'Euro de football qui débute vendredi. A la demande de la Russie qui avait porté plainte officiellement mardi, l'UEFA a décidé d'imposer à l'Ukraine de modifier son maillot jugé "politique". Les maillots ukrainiens arborent la carte de l'Ukraine, Crimée incluse, une région que Moscou a annexée en 2014, ainsi que des territoires de l'Est, contrôlés par des séparatistes pro-russes. Cette carte correspond aux frontières reconnues du pays. Y figurent également les slogans "Gloire à l'Ukraine ! Gloire aux Héros !", formules tirées d'un chant patriotique et devenues un cri de ralliement lors du soulèvement populaire de Maïdan, en 2014, qui avait évincé un président soutenu par le Kremlin, Viktor Ianoukovitch. "Après une analyse plus approfondie", ce slogan est "clairement de nature politique" et "doit donc être retiré (...) en vue des matches de compétition de l'UEFA", a déclaré l'instance dirigeante du football en Europe. L'Ukraine veut "négocier" avec l'UEFA pour garder inchangé son maillot. "L'association ukrainienne de football (AUF) mène des négociations afin de maintenir ce slogan sur le maillot puisque l'UEFA avait précédemment approuvé la tenue et tous ses éléments, y compris la phrase +Gloire aux héros+", a déclaré le service de presse de la Fédération. L'UEFA a en revanche validé la carte de l'Ukraine figurant sur le maillot et incluant la Crimée, que Moscou a annexée en 2014, rappelant qu'elle correspondait aux frontières internationalement reconnues du pays. Elle a également rejeté la protestation russe visant le slogan "Gloire à l'Ukraine", approuvé par l'UEFA depuis 2018. La double formule "Gloire à l'Ukraine! Gloire aux Héros", tirée d'un chant patriotique, était devenue un cri de ralliement lors du soulèvement populaire pro-occidental de Maïdan, en 2014, qui avait évincé un président soutenu par le Kremlin, Viktor Ianoukovitch. La présidence ukrainienne a de son côté mis en garde l'UEFA contre des décisions prises sous "influence politique"."L'Ukraine respecte les décisions de l'UEFA qui doivent être prises sans aucune influence politique et aucune ingérence", a déclaré la présidence dans un communiqué. Les slogans "Gloire à l'Ukraine!" et "Gloire aux héros!" sont "gravés dans l'âme de chaque Ukrainien, ils nous unissent" et "nous aident à "défendre notre Ukraine", a-t-elle poursuivi.