L'Italie se présentait sur le terrain du Stadio Olimpico en sachant qu'une victoire la qualifierait déjà en huitièmes de finale. Les 'Azzurri' se créaient une première opportunité à la 10e minute lorsque le centre de Leonardo Spinazzola trouvait la tête de Ciro Immobile, le ballon terminait au-dessus. Giorgio Chiellini devenait le héros malheureux du match: à la 20e minute, sur un corner, le capitaine italien trouvait le chemin des filets, mais après intervention du VAR, l'arbitre russe Sergei Karasev annulait pour une main de Chiellini. Quelques minutes plus tard, Chiellini devait quitter le terrain blessé (24e). Cette sortie de son joueur emblématique ne perturbait pas l'équipe de Roberto Mancini. À la 26e minute, Manuel Locatelli lançait de manière spectaculaire Domenico Berardi, son équipier à Sassuolo, sur la droite. Berardi s'envolait sur le côté et centrait en retrait pour ce même Locatelli, qui envoyait le ballon au fond des filets (1-0, 26e). L'Italie continuait le forcing. Lorenzo Insigne (34e) et Spinazzola (37e) manquaient le cadre. Locatelli doublait la mise en début de seconde période. Le milieu décochait une frappe tendue du gauche de l'extérieur du rectangle, sans laisser de chance à Sommer (2-0, 52e). Au coup d'envoi, l'Italie restait sur une série de neuf matchs sans prendre de but. Le gardien Gianluigi Donnarumma montrait qu'il tenait à aligner une 10e 'clean sheet' pour son équipe et s'interposait devant Steven Zuber (64e). Imprécis à deux reprises en bonne position (73e et 75e), Ciro Immobile y allait de son but en fin de match. L'avant-centre trompait Sommer d'une frappe croisée de l'extérieur du rectangle (89e). Comme son équipier Locatelli, Immobile rejoint Romelu Lukaku, Cristiano Ronaldo et Patrik Schick en tête du classement des buteurs avec deux buts. Toutes compétitions confondues, l'Italie signe un 29e match de suite sans défaite et aligne un 10e match sans prendre de but. Plus tôt dans la journée, le Pays de Galles a battu 0-2 la Turquie dans ce groupe. Au classement, l'Italie trône en tête du groupe avec 6 points et est assurée de la qualification. Le Pays de Galles suit avec 4 unités. La Suisse reste bloquée à 1. La Turquie ferme la marche avec 0. Lors de la prochaine journée, le 20 juin, l'Italie rencontrera le Pays de Galles à Rome tandis que la Suisse jouera contre la Turquie à Bakou. Les deux rencontres débuteront à 18h00. Vingt-quatre nations participent à cet Euro, organisé dans onze pays. Les deux premiers de chacun des six groupes et les quatre meilleurs troisièmes se qualifient en huitième de finale.

L'Italie se présentait sur le terrain du Stadio Olimpico en sachant qu'une victoire la qualifierait déjà en huitièmes de finale. Les 'Azzurri' se créaient une première opportunité à la 10e minute lorsque le centre de Leonardo Spinazzola trouvait la tête de Ciro Immobile, le ballon terminait au-dessus. Giorgio Chiellini devenait le héros malheureux du match: à la 20e minute, sur un corner, le capitaine italien trouvait le chemin des filets, mais après intervention du VAR, l'arbitre russe Sergei Karasev annulait pour une main de Chiellini. Quelques minutes plus tard, Chiellini devait quitter le terrain blessé (24e). Cette sortie de son joueur emblématique ne perturbait pas l'équipe de Roberto Mancini. À la 26e minute, Manuel Locatelli lançait de manière spectaculaire Domenico Berardi, son équipier à Sassuolo, sur la droite. Berardi s'envolait sur le côté et centrait en retrait pour ce même Locatelli, qui envoyait le ballon au fond des filets (1-0, 26e). L'Italie continuait le forcing. Lorenzo Insigne (34e) et Spinazzola (37e) manquaient le cadre. Locatelli doublait la mise en début de seconde période. Le milieu décochait une frappe tendue du gauche de l'extérieur du rectangle, sans laisser de chance à Sommer (2-0, 52e). Au coup d'envoi, l'Italie restait sur une série de neuf matchs sans prendre de but. Le gardien Gianluigi Donnarumma montrait qu'il tenait à aligner une 10e 'clean sheet' pour son équipe et s'interposait devant Steven Zuber (64e). Imprécis à deux reprises en bonne position (73e et 75e), Ciro Immobile y allait de son but en fin de match. L'avant-centre trompait Sommer d'une frappe croisée de l'extérieur du rectangle (89e). Comme son équipier Locatelli, Immobile rejoint Romelu Lukaku, Cristiano Ronaldo et Patrik Schick en tête du classement des buteurs avec deux buts. Toutes compétitions confondues, l'Italie signe un 29e match de suite sans défaite et aligne un 10e match sans prendre de but. Plus tôt dans la journée, le Pays de Galles a battu 0-2 la Turquie dans ce groupe. Au classement, l'Italie trône en tête du groupe avec 6 points et est assurée de la qualification. Le Pays de Galles suit avec 4 unités. La Suisse reste bloquée à 1. La Turquie ferme la marche avec 0. Lors de la prochaine journée, le 20 juin, l'Italie rencontrera le Pays de Galles à Rome tandis que la Suisse jouera contre la Turquie à Bakou. Les deux rencontres débuteront à 18h00. Vingt-quatre nations participent à cet Euro, organisé dans onze pays. Les deux premiers de chacun des six groupes et les quatre meilleurs troisièmes se qualifient en huitième de finale.