L'Italie tentera de remporter son premier Euro depuis 1968 face à l'Angleterre de Gareth Southgate, qui pourra compter sur le soutien de ses supporters pour remporter son premier grand trophée depuis la Coupe du monde 1966, également à Wembley. "Nous aurons des moments où nous devrons être plus audacieux et des moments où nous devrons être plus cool. Nous ne pouvons pas dominer pendant 90 minutes", a déclaré Chiellini.

"Vous devez modérer un peu l'enthousiasme quand vous entrez dans une finale. C'est valable pour nous et pour l'Angleterre. Nous avons besoin d'un peu de folie et de sang-froid", a-t-il ajouté. "Il s'agit d'une finale et, pour en sortir victorieux, nous devons nous assurer que chaque détail soit parfait." "Les deux équipes qui ont le plus montré et qui le méritent le plus sont en finale. Ce serait merveilleux si nous la gagnons mais le verdict viendra sur le terrain", a ajouté le joueur de 36 ans. Chiellini et Mancini ont déclaré que l'Angleterre ne se résumait pas aux attaquants Raheem Sterling et Harry Kane, Chiellini affirmant que "le banc de l'Angleterre aurait pu aller en finale tout seul".

L'Italie est invaincue en 33 matchs sous la direction de Mancini et n'a jamais perdu contre l'Angleterre lors d'un grand événement, et le sélectionneur a déclaré que "nous devons simplement jouer notre propre jeu. Être performant et produire une grande performance, c'est ce qui compte", a-t-il souligné. "Je pense que ce sera un match magnifique. Un stade comble est une excellente nouvelle pour tous les amoureux du football. Nous savons qu'il y aura beaucoup de qualité", a déclaré Mancini. Il a ajouté que le fait d'être en finale était "l'un des moments les plus forts" de sa carrière.

Chiellini a également fait l'éloge de toute l'équipe italienne et a confié qu'il avait le sentiment qu'elle pouvait réussir quelque chose de spécial après la victoire 4-0 sur la République tchèque lors du dernier match de préparation. "J'ai ressenti quelque chose de spécial et de magique dans le groupe", a-t-il déclaré. "Nous avons senti que nous pouvions réaliser quelque chose de significatif. Maintenant, nous sommes à deux doigts de terminer le travail", a-t-il conclu.

L'Italie tentera de remporter son premier Euro depuis 1968 face à l'Angleterre de Gareth Southgate, qui pourra compter sur le soutien de ses supporters pour remporter son premier grand trophée depuis la Coupe du monde 1966, également à Wembley. "Nous aurons des moments où nous devrons être plus audacieux et des moments où nous devrons être plus cool. Nous ne pouvons pas dominer pendant 90 minutes", a déclaré Chiellini. "Vous devez modérer un peu l'enthousiasme quand vous entrez dans une finale. C'est valable pour nous et pour l'Angleterre. Nous avons besoin d'un peu de folie et de sang-froid", a-t-il ajouté. "Il s'agit d'une finale et, pour en sortir victorieux, nous devons nous assurer que chaque détail soit parfait." "Les deux équipes qui ont le plus montré et qui le méritent le plus sont en finale. Ce serait merveilleux si nous la gagnons mais le verdict viendra sur le terrain", a ajouté le joueur de 36 ans. Chiellini et Mancini ont déclaré que l'Angleterre ne se résumait pas aux attaquants Raheem Sterling et Harry Kane, Chiellini affirmant que "le banc de l'Angleterre aurait pu aller en finale tout seul". L'Italie est invaincue en 33 matchs sous la direction de Mancini et n'a jamais perdu contre l'Angleterre lors d'un grand événement, et le sélectionneur a déclaré que "nous devons simplement jouer notre propre jeu. Être performant et produire une grande performance, c'est ce qui compte", a-t-il souligné. "Je pense que ce sera un match magnifique. Un stade comble est une excellente nouvelle pour tous les amoureux du football. Nous savons qu'il y aura beaucoup de qualité", a déclaré Mancini. Il a ajouté que le fait d'être en finale était "l'un des moments les plus forts" de sa carrière. Chiellini a également fait l'éloge de toute l'équipe italienne et a confié qu'il avait le sentiment qu'elle pouvait réussir quelque chose de spécial après la victoire 4-0 sur la République tchèque lors du dernier match de préparation. "J'ai ressenti quelque chose de spécial et de magique dans le groupe", a-t-il déclaré. "Nous avons senti que nous pouvions réaliser quelque chose de significatif. Maintenant, nous sommes à deux doigts de terminer le travail", a-t-il conclu.