"Fils de"...

Federico Chiesa est le fils d'Enrico Chiesa, ancien attaquant international (sept buts en 22 caps avec la Nazionale). Enrico a connu sa période de gloire au cours des années 90, sous le maillot de la Sampdoria, de Parme (club avec lequel il remportera la Coupe de l'UEFA en 1999) et de la Fiorentina. Il a notamment participé à l'EURO 96, et y a même marqué contre la République tchèque. Après avoir raccroché les crampons, l'ancien buteur a entraîné le club de Figline pendant... deux mois (c'était en 2010), avant d'intégrer les staffs de jeunes de la Samp' entre 2012 et 2015.

... et "frère de"

Federico a également un frère, Lorenzo, 17 ans, qui joue lui aussi au football. Le jeune homme, gaucher, évolue également en attaque, chez les jeunes de la Fiorentina depuis septembre 2020. À ne pas confondre avec Lorenzo Chiesa, un philosophe... anglais !

Formé à Florence

Fede est né à Gênes, mais a commencé à jouer pour le petit club de Settignanese à l'âge de cinq ans. Avant que la Fiorentina ne l'attire dans son académie une fois le cap des dix ans atteint. C'est là que ce format de poche (1,75 mètre) devient l'ailier virevoltant que l'on connaît aujourd'hui. Comme son père, il possède à la fois une belle pointe de vitesse, mais aussi une sacrée dose d'endurance, même si lui évolue dans une position moins axiale que le paternel jadis.

Footballeur-scientifique

Le jeune Chiesa partage aussi un goût pour la science. Il a déclaré à plusieurs reprises qu'il aurait aimé étudier la cosmologie, une discipline qui s'intéresse à la structure globale et l'évolution de l'univers. En fait, Chiesa développe un jeu capable de déclencher le Big Bang : tout en sprints, tout en vitesse, tout en percussion. Idéal pour déstabiliser l'équilibre de la matière adverse...

Satisfaction à la Juve

La saison dernière, Chiesa a été l'une des rares satisfactions d'une Juventus décevante, avec ses quinze buts et onze passes décisives claqués en 33 rencontres sous le maillot bianconero. La Vieille Dame a obtenu le prêt de l'international à la Fiorentina, et ce pour une durée de deux saisons. Elle a pour cela d'abord versé trois millions d'euros, auxquels elle devra ajouter pour sept millions de plus dans les prochains mois. Il existe également une option d'achat qui, selon le board du club turinois, s'élève à quarante millions d'euros. Mais de nombreuses clauses ont été incluses, dans l'optique de voir le jeune champion d'Europe de 24 ans rester à Turin jusqu'en 2025.

Federico Chiesa est le fils d'Enrico Chiesa, ancien attaquant international (sept buts en 22 caps avec la Nazionale). Enrico a connu sa période de gloire au cours des années 90, sous le maillot de la Sampdoria, de Parme (club avec lequel il remportera la Coupe de l'UEFA en 1999) et de la Fiorentina. Il a notamment participé à l'EURO 96, et y a même marqué contre la République tchèque. Après avoir raccroché les crampons, l'ancien buteur a entraîné le club de Figline pendant... deux mois (c'était en 2010), avant d'intégrer les staffs de jeunes de la Samp' entre 2012 et 2015.Federico a également un frère, Lorenzo, 17 ans, qui joue lui aussi au football. Le jeune homme, gaucher, évolue également en attaque, chez les jeunes de la Fiorentina depuis septembre 2020. À ne pas confondre avec Lorenzo Chiesa, un philosophe... anglais !Fede est né à Gênes, mais a commencé à jouer pour le petit club de Settignanese à l'âge de cinq ans. Avant que la Fiorentina ne l'attire dans son académie une fois le cap des dix ans atteint. C'est là que ce format de poche (1,75 mètre) devient l'ailier virevoltant que l'on connaît aujourd'hui. Comme son père, il possède à la fois une belle pointe de vitesse, mais aussi une sacrée dose d'endurance, même si lui évolue dans une position moins axiale que le paternel jadis.Le jeune Chiesa partage aussi un goût pour la science. Il a déclaré à plusieurs reprises qu'il aurait aimé étudier la cosmologie, une discipline qui s'intéresse à la structure globale et l'évolution de l'univers. En fait, Chiesa développe un jeu capable de déclencher le Big Bang : tout en sprints, tout en vitesse, tout en percussion. Idéal pour déstabiliser l'équilibre de la matière adverse...La saison dernière, Chiesa a été l'une des rares satisfactions d'une Juventus décevante, avec ses quinze buts et onze passes décisives claqués en 33 rencontres sous le maillot bianconero. La Vieille Dame a obtenu le prêt de l'international à la Fiorentina, et ce pour une durée de deux saisons. Elle a pour cela d'abord versé trois millions d'euros, auxquels elle devra ajouter pour sept millions de plus dans les prochains mois. Il existe également une option d'achat qui, selon le board du club turinois, s'élève à quarante millions d'euros. Mais de nombreuses clauses ont été incluses, dans l'optique de voir le jeune champion d'Europe de 24 ans rester à Turin jusqu'en 2025.