Roberto Martinez

Roberto Martinez s'est dit "fier" de la réaction de son groupe lors de la victoire 1-2 contre le Danemark jeudi dans le groupe B de l'Euro. "Gagner ce match dans de telles conditions montre que nous avons progressé", a souligné Martinez au micro de la RTBF après la rencontre.

"Je suis fier des joueurs car c'était un vrai test. Cela faisait longtemps que nous n'avions plus joué devant un public hostile et cela s'est vu lors des 20 premières minutes. Le Danemark a bien profité de l'apport de son public. Mais j'ai vu une belle réaction et des joueurs qui ont évolué avec un grand coeur. Gagner ce match dans de telles conditions, cela montre que nous avons progressé", a souligné l'entraîneur catalan.

Après une première période compliquée, les Diables Rouges ont su relever la tête après le repos, dans le sillage de la montée de Kevin De Bruyne. "Les joueurs ont l'expérience pour savoir ce qu'ils peuvent améliorer. La montée de Kevin nous a évidemment été bénéfique. Cette seconde période est une combinaison de l'expérience des joueurs et du staff et de concentration."

Qualifiée pour les 8es de finale de l'Euro, la Belgique n'aura besoin que d'un point contre la Finlande lundi pour être sûr de terminer à la première place du groupe B. "Nous allons d'abord fêter la victoire et puis nous parlerons de la Finlande", a conclu Martinez.

Kevin De Bruyne

Monté au jeu au repos alors que la Belgique était menée 1-0 contre le Danemark, Kevin De Bruyne a permis aux Diables Rouges d'inverser la tendance en seconde période avec un assist pour Thorgan Hazard (55e) et le but de la victoire (70e). "Je suis content parce que j'ai fait mon travail et surtout après ce qu'il s'est passé en finale de la Ligue des Champions", a réagi 'KDB' au micro de la RTBF.

"Dans un grand tournoi, on sait que l'on connaîtra des moments difficiles", a analysé De Bruyne, en faisant référence à la première période compliquée des Diables. "En première mi-temps, nous n'avons pas trouvé la solution. Nous pouvions aussi être contents que ce ne soit que 1-0 au repos. Dans de tels moments, il faut être capable de répondre et nous sommes parvenus à trouver les solutions. C'était un match très difficile et nous sommes heureux d'avoir décroché la victoire." Après l'assist sur 1-1, De Bruyne a inscrit le but de la victoire en ponctuant un superbe mouvement collectif. Un but que le Diable Rouge, placé à l'endroit où Christian Eriksen a été victime de son malaise cardiaque, n'a pas célébré. "J'ai beaucoup trop de respect pour les gens ici, notamment les supporters, pour fêter mon but."

De retour après ses fractures au nez et de l'orbite en finale de la Ligue des Champions, 'KDB' était évidemment heureux de sa rentrée. "Je suis content parce que j'ai fait le boulot et surtout après ce qui s'est passé en finale de la Ligue des Champions. Le plus beau geste que je pouvais faire, c'était de revenir pour ce deuxième match", a conclu De Bruyne.

Axel Witsel

Monté au jeu à la 59e minute de la victoire 1-2 de la Belgique contre le Danemark, Axel Witsel a réussi son pari d'être prêt pour l'Euro. Le milieu de Dortmund a pu refouler un terrain 159 jours après sa rupture partielle du tendon d'Achille contre Leipzig. "C'est fantastique pour moi et cela montre que tout mon travail durant cinq mois a payé", a souligné Witsel au micro de la RTBF.

Montrant peu souvent ses émotions, Witsel ne pouvait pas cacher le sourire sur son visage au moment de se présenter à l'interview. "C'est normal après avoir mis autant de souffrance dans mon travail. C'est fantastique pour moi d'être de retour et cela montre que tout mon travail durant cinq mois a payé. Les sensations étaient bonnes et je dois juste encore prendre du rythme."

Monté à la place de Leander Dendoncker, l'ancien joueur du Standard a tout de suite amené de la sérénité à l'entrejeu belge qui prenait l'eau face aux Danois. "En première période, il n'y avait pas assez de mouvement et nous pouvions montrer beaucoup mieux. Nous avons tout donné en seconde période pour revenir au score. Nous avons souffert mais il faut parfois savoir gagner de cette manière", a ajouté Witsel.

Avec 30 minutes dans les jambes jeudi, le joueur de 32 espère être de la partie lundi contre la Finlande pour le dernier match du groupe B. "Je suis prêt à enchaîner et je n'attends que ça", a assuré Witsel.

Hjulmand "fier" de son équipe malgré la défaite contre la Belgique

Le Danemark a donné plus que du fil à retordre à la Belgique jeudi malgré la défaite 1-2 pour la 2e journée du groupe B de l'Euro. "Je suis tellement fier de mon équipe", a réagi Kasper Hjumland, le sélectionneur danois après la rencontre.

"Je suis seulement déçu par le résultat. Je ne savais pas quoi attendre de ce match mais je suis tellement fier de mon équipe. Les joueurs ont montré de la qualité, quelques jours seulement après avoir presque perdu un de leurs meilleurs amis. Ils ont totalement dominé la meilleure équipe du monde. Nous avons utilisé toute l'énergie présente dans le stade et les joueurs ont été solides dès le début. Je remercie tout le monde pour soutien. Chrsitian va encore vivre des semaines difficiles mais nous sommes là pour lui. Nous allons battre les Russes, notre Euro n'est pas encore fini."

Après le coup de sifflet final, Hjumland est tombé dans les bras de Romelu Lukaku, équipier d'Eriksen à l'Inter Milan. "Lukaku a fait forte impression. C'est une personne fantastique et un bon ami d'Eriksen. Il m'a dit qu'il était reconnaissant que Christian est encore en vie. Le football est une des plus belles choses au monde. Cela va au-delà des religions et des frontières. Nous appartenons à la même famille."

Auteur d'une excellente prestation à la tête de l'attaque danoise, Martin Braithwaite était également impressionné par les conditions de jeu. "Nous avons montré que nous étions forts mentalement, que nous voulions jouer pour Eriksen et notre pays. Tout le stade était derrière nous. C'était très spécial. Je suis fier d'être Danois et de jouer pour cette équipe."

Romelu Lukaku élu Homme du Match de Danemark-Belgique

Romelu Lukaku a été élu Homme du Match de la rencontre Danemark-Belgique, remportée 1-2 par les Diables Rouges, par l'UEFA jeudi. S'il n'a pas marqué contre les Danois, le meilleur buteur de l'histoire des Diables Rouges a été à la base des deux buts de la Belgique. Lukaku avait déjà été élu Homme du Match samedi dernier contre la Russie.

Après une première période difficile, à l'instar de toute l'équipe, Lukaku a d'abord profité d'une erreur de la défense danoise pour partir seul sur le flanc droit. Il a ensuite servi De Bruyne qui a délivré l'assist sur le but égalisateur de Thorgan Hazard.

Sur le but de la victoire, Lukaku, lancé en profondeur, a éliminé trois hommes avant d'amorcer l'action collective avec Tielemans, Eden et Thorgan Hazard et qui s'est terminée par un but de Kevin De Bruyne. "C'était un match compliqué, comme je l'avais pressenti", a réagi 'Big Rom' au micro de la RTBF.

"Le Danemark possède du caractère et avait une motivation supplémentaire. Nous avons été malmenés mais la qualité des joueurs qui sont montés en seconde période a fait la différence. Nous avons réussi ce test sur le plan mental."

Roberto MartinezRoberto Martinez s'est dit "fier" de la réaction de son groupe lors de la victoire 1-2 contre le Danemark jeudi dans le groupe B de l'Euro. "Gagner ce match dans de telles conditions montre que nous avons progressé", a souligné Martinez au micro de la RTBF après la rencontre."Je suis fier des joueurs car c'était un vrai test. Cela faisait longtemps que nous n'avions plus joué devant un public hostile et cela s'est vu lors des 20 premières minutes. Le Danemark a bien profité de l'apport de son public. Mais j'ai vu une belle réaction et des joueurs qui ont évolué avec un grand coeur. Gagner ce match dans de telles conditions, cela montre que nous avons progressé", a souligné l'entraîneur catalan. Après une première période compliquée, les Diables Rouges ont su relever la tête après le repos, dans le sillage de la montée de Kevin De Bruyne. "Les joueurs ont l'expérience pour savoir ce qu'ils peuvent améliorer. La montée de Kevin nous a évidemment été bénéfique. Cette seconde période est une combinaison de l'expérience des joueurs et du staff et de concentration." Qualifiée pour les 8es de finale de l'Euro, la Belgique n'aura besoin que d'un point contre la Finlande lundi pour être sûr de terminer à la première place du groupe B. "Nous allons d'abord fêter la victoire et puis nous parlerons de la Finlande", a conclu Martinez.Kevin De Bruyne Monté au jeu au repos alors que la Belgique était menée 1-0 contre le Danemark, Kevin De Bruyne a permis aux Diables Rouges d'inverser la tendance en seconde période avec un assist pour Thorgan Hazard (55e) et le but de la victoire (70e). "Je suis content parce que j'ai fait mon travail et surtout après ce qu'il s'est passé en finale de la Ligue des Champions", a réagi 'KDB' au micro de la RTBF. "Dans un grand tournoi, on sait que l'on connaîtra des moments difficiles", a analysé De Bruyne, en faisant référence à la première période compliquée des Diables. "En première mi-temps, nous n'avons pas trouvé la solution. Nous pouvions aussi être contents que ce ne soit que 1-0 au repos. Dans de tels moments, il faut être capable de répondre et nous sommes parvenus à trouver les solutions. C'était un match très difficile et nous sommes heureux d'avoir décroché la victoire." Après l'assist sur 1-1, De Bruyne a inscrit le but de la victoire en ponctuant un superbe mouvement collectif. Un but que le Diable Rouge, placé à l'endroit où Christian Eriksen a été victime de son malaise cardiaque, n'a pas célébré. "J'ai beaucoup trop de respect pour les gens ici, notamment les supporters, pour fêter mon but." De retour après ses fractures au nez et de l'orbite en finale de la Ligue des Champions, 'KDB' était évidemment heureux de sa rentrée. "Je suis content parce que j'ai fait le boulot et surtout après ce qui s'est passé en finale de la Ligue des Champions. Le plus beau geste que je pouvais faire, c'était de revenir pour ce deuxième match", a conclu De Bruyne.Axel WitselMonté au jeu à la 59e minute de la victoire 1-2 de la Belgique contre le Danemark, Axel Witsel a réussi son pari d'être prêt pour l'Euro. Le milieu de Dortmund a pu refouler un terrain 159 jours après sa rupture partielle du tendon d'Achille contre Leipzig. "C'est fantastique pour moi et cela montre que tout mon travail durant cinq mois a payé", a souligné Witsel au micro de la RTBF.Montrant peu souvent ses émotions, Witsel ne pouvait pas cacher le sourire sur son visage au moment de se présenter à l'interview. "C'est normal après avoir mis autant de souffrance dans mon travail. C'est fantastique pour moi d'être de retour et cela montre que tout mon travail durant cinq mois a payé. Les sensations étaient bonnes et je dois juste encore prendre du rythme." Monté à la place de Leander Dendoncker, l'ancien joueur du Standard a tout de suite amené de la sérénité à l'entrejeu belge qui prenait l'eau face aux Danois. "En première période, il n'y avait pas assez de mouvement et nous pouvions montrer beaucoup mieux. Nous avons tout donné en seconde période pour revenir au score. Nous avons souffert mais il faut parfois savoir gagner de cette manière", a ajouté Witsel. Avec 30 minutes dans les jambes jeudi, le joueur de 32 espère être de la partie lundi contre la Finlande pour le dernier match du groupe B. "Je suis prêt à enchaîner et je n'attends que ça", a assuré Witsel.Hjulmand "fier" de son équipe malgré la défaite contre la Belgique Le Danemark a donné plus que du fil à retordre à la Belgique jeudi malgré la défaite 1-2 pour la 2e journée du groupe B de l'Euro. "Je suis tellement fier de mon équipe", a réagi Kasper Hjumland, le sélectionneur danois après la rencontre."Je suis seulement déçu par le résultat. Je ne savais pas quoi attendre de ce match mais je suis tellement fier de mon équipe. Les joueurs ont montré de la qualité, quelques jours seulement après avoir presque perdu un de leurs meilleurs amis. Ils ont totalement dominé la meilleure équipe du monde. Nous avons utilisé toute l'énergie présente dans le stade et les joueurs ont été solides dès le début. Je remercie tout le monde pour soutien. Chrsitian va encore vivre des semaines difficiles mais nous sommes là pour lui. Nous allons battre les Russes, notre Euro n'est pas encore fini." Après le coup de sifflet final, Hjumland est tombé dans les bras de Romelu Lukaku, équipier d'Eriksen à l'Inter Milan. "Lukaku a fait forte impression. C'est une personne fantastique et un bon ami d'Eriksen. Il m'a dit qu'il était reconnaissant que Christian est encore en vie. Le football est une des plus belles choses au monde. Cela va au-delà des religions et des frontières. Nous appartenons à la même famille." Auteur d'une excellente prestation à la tête de l'attaque danoise, Martin Braithwaite était également impressionné par les conditions de jeu. "Nous avons montré que nous étions forts mentalement, que nous voulions jouer pour Eriksen et notre pays. Tout le stade était derrière nous. C'était très spécial. Je suis fier d'être Danois et de jouer pour cette équipe."